La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 456,25
    -82,41 (-0,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

L’ISS est toujours menacée par les débris du tir de missile russe, 7 mois après

Il a encore fallu mener une manœuvre pour que la Station spatiale internationale évite un débris spatial. Des mois après un test de missile antisatellite russe, ces fragments représentent toujours un danger pour l’ISS.

La Station spatiale internationale a encore dû changer sa trajectoire pour éviter un débris spatial. La manœuvre d’évitement a eu lieu le 16 juin 2022, a repéré Space le 19 juin. Le débris qui représentait un risque est issu d’un test de missile antisatellite russe, qui avait déjà suscité des inquiétudes auparavant.

Ce test de missile antisatellite russe avait eu lieu le 15 novembre 2021. Il visait un ancien satellite soviétique Cosmos 1408, lancé en 1982, qui n’était plus opérationnel. Le tir mené en novembre a détruit ce satellite, créant un gigantesque nuage de débris, dont 1 500 fragments suffisamment gros pour être tracés. En plus d’entrainer, déjà à l’époque, une manœuvre d’évitement, l’incident avait obligé les astronautes présents dans l’ISS à se retrancher à cause des débris spatiaux.

La Russie reconnaît que le débris est le sien

C’est à l’aide de Progress 81, un vaisseau spatial russe de ravitaillement amarré à l’ISS, que la nouvelle manœuvre d’évitement a été menée le 16 juin. Une vidéo montrant comment le vaisseau a été utilisé, filmée par le cosmonaute Sergueï Korsakov (qui est dans la station depuis mars), a été partagée sur Telegram par Dmitri Rogozine,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles