La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 517,88
    -1 136,71 (-3,48 %)
     
  • Nasdaq

    11 422,53
    -561,99 (-4,69 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0483
    -0,0072 (-0,68 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 787,29
    -764,93 (-2,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,11
    -19,57 (-2,92 %)
     
  • S&P 500

    3 926,82
    -162,03 (-3,96 %)
     

Un pas de plus vers l’interdiction des voitures thermiques en 2035

Avec 46 voix pour, 40 contre et 2 abstentions, la commission environnement du Parlement européen vient d’approuver la fin des véhicules thermiques pour 2035.

En juillet 2021, la Commission européenne avait proposé un objectif de réduction de 100 % des émissions de CO2 des nouveaux véhicules. Cette démarche entre dans le cadre d’un ensemble plus vaste de mesures de lutte contre le changement climatique.

Même si plusieurs constructeurs automobiles se sont exprimés contre cette obligation et son calendrier, la commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire en a décidé autrement.

La priorité pour la commission est vraiment d’atteindre une mobilité routière zéro-émission d’ici 2035. En accélérant le passage aux véhicules électriques, l’Union européenne veut s’attaquer à la pollution du secteur du transport. Des émissions polluantes qui ont trop augmenté ces dernières années, et sur lesquelles il faut agir rapidement.

Un vote en commission assez partagé

Les résultats du vote montrent que les députés européens restent assez divisés sur la question. Le « pour » l’a emporté avec 46 voix, alors que les « contre » représentent quand même 40 députés européens. Avec 6 voix d’écart, on est loin d’un plébiscite au sein même de la commission environnement.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles