Publicité
La bourse ferme dans 5 h 10 min
  • CAC 40

    7 630,44
    +95,92 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 895,49
    +68,25 (+1,41 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0891
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    2 407,30
    +8,20 (+0,34 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 942,82
    +427,18 (+0,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 389,17
    -16,16 (-1,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,05
    -0,08 (-0,10 %)
     
  • DAX

    18 404,82
    +232,89 (+1,28 %)
     
  • FTSE 100

    8 218,41
    +62,69 (+0,77 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2930
    +0,0020 (+0,16 %)
     

L’entreprise française Cometh choisie par Sam Altman et Worldcoin comme infrastructure technique

DR

La société Cometh est l’une des rares entreprises fructueuses dans le domaine du gaming Web3, avec son jeu Cosmic Battle qui intègre une composante NFT (jeton non fongible), notamment disponible sur la plus grande plateforme de distribution Epic Store. Mais le jeu vidéo n’est qu’une facette de cette société fondée par l’un des référents français de la blockchain Ethereum, Jérôme de Tichey, qui propose également des solutions technologiques liées à la blockchain pour des groupes comme Lacoste ou FDJ. Une expertise loin de passer inaperçue dans le reste du monde puisque la fondation Worldcoin, organisation chargée de promouvoir la cryptomonnaie du même nom lancée par Sam Altman (fondateur d’OpenAI), annonce à Capital un partenariat avec Cometh afin d’améliorer la sécurité de ses wallets (portefeuilles numériques).

La fondation Worldcoin utilisera ainsi Cometh Connect, un kit de développement qui associe le déploiement de portefeuilles numériques personnels à l’authentification biométrique, technologie notamment utilisée par Apple pour l’authentification FaceID. Cette solution technologique comprend deux standards : la norme ERC-4337 spécifique à la blockchain Ethereum, qui permet par exemple la transmission de transactions sans frais, et Passkeys, utilisé par Google, Apple et Microsoft pour remplacer nos traditionnels mots de passe.

Pour la société française Cometh, ce partenariat est synonyme d’une intégration au sein des portefeuilles numériques de 5,7 millions d’utilisateurs, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crypto : l’entreprise Microstrategy continue d’investir dans le bitcoin, imitée par d’autres sociétés cotées
A Lisbonne, le NFT s’impose comme une culture à part entière
Blockchain et finance, un virage à ne pas rater pour l’Etat français et l’Europe
Avec la blockchain et le métaverse, Partouche voit plus loin que les casinos
Web3 : Tezos entre au capital de Stables, le jeu NFT initié par PMU