Publicité
Marchés français ouverture 6 h 7 min
  • Dow Jones

    37 775,38
    +22,07 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    15 601,50
    -81,87 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    37 295,67
    -784,03 (-2,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0644
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    16 385,87
    +134,03 (+0,82 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 331,65
    +1 591,59 (+2,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 306,33
    +420,79 (+47,25 %)
     
  • S&P 500

    5 011,12
    -11,09 (-0,22 %)
     

Et si l’on donnait une nouvelle vie à la petite hydroélectricité ?

Amélie Charnay

Bien cachée au bout d’un chemin caillouteux et bordé d’arbres, la centrale hydraulique du village de Perrigny-sur-L'Ognon, en Côte d'Or, affiche depuis peu une nouvelle jeunesse. Adossée à un barrage datant de 1837, elle utilise le débit du cours d’eau de l’Ognon qui prend sa source dans les Vosges et se jette dans la Saône.

L’installation est reprise en 2015 dans un état vétuste par le producteur et fournisseur d’électricité Dream Energy. Le site n’exploite alors que 60% du débit de la rivière. Exceptée la retenue d’eau, tout est à refaire. Coût des travaux : deux millions d’euros. Le contrat d'obligation d’achat conclu avec EDF permet de sécuriser facilement le financement sur fonds propres et par endettement.

Depuis l’été 2022, il n’y a plus qu’une seule centrale flambant neuve contre deux auparavant, et deux turbines au lieu de six. Mais la puissance électrique a été augmentée et a permis d’atteindre 2270 MWh de quantité d’énergie produite par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’une commune de 1000 habitants. “Chaque turbine est dimensionnée pour prendre 15 mètres cubes par seconde sous 2,2 mètres de hauteur de chute”, détaille Baptiste Roy, responsable production, fourniture et valorisation chez Dream Energy. Le chiffre d’affaires a suivi, passant de 115 000 à 350 000 euros par an.

“Nous préférons miser sur des sites qui ont un gros potentiel d’optimisation plutôt que sur des centrales qui sont déjà au maximum de leurs capacités”, résume encore Baptiste Roy. (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les arrêts de travail explosent, la taxe foncière va flamber… Le flash éco du jour
Tennis : un joueur français écope d'une amende très salée pour antijeu
Défense : "Jamais un robot ne décidera seul d'une mission", assure le patron de la Direction générale de l'armement
Voitures, chaudières... le plan d'action du gouvernement pour accélérer la réduction des émissions de CO2
L'OMS crée un réseau international de surveillance pour détecter à temps les maladies comme le Covid-19