La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 098,69
    -149,61 (-0,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Non, l’astéroïde « tueur de planète » n’est absolument pas menaçant pour la Terre

Un astéroïde est décrit comme un « tueur de planètes » et comme un danger « pour la vie sur Terre ». Pourtant, il est faux de dire que 2022 AP7 représente un quelconque danger.

« Un astéroïde dangereux pour la vie sur Terre vient d’être découvert », « l’incroyable découverte d’un astéroïde tueur de planètes »… Les titres affolants annonçant la découverte d’un astéroïde menaçant pour la Terre se sont multipliés depuis le 1er novembre 2022. Toutefois, l’objet céleste dont il est question ne représente aucun risque pour l’humanité et notre planète.

Il s’agit de l’astéroïde 2022 AP7. C’est un objet géocroiseur (NEO, pour Near Earth Object en anglais), ce qui signifie que son orbite autour du Soleil peut l’amener dans le voisinage terrestre. Néanmoins, l’objet n’est pas considéré comme à risque. Le Near Earth Object Center (centre de coordination des objets géocroiseurs) de l’ESA (agence spatiale européenne) est chargé de surveiller les orbites et d’anticiper d’éventuels risques de collision. Il a actualisé pour la dernière fois la fiche de 2022 AP7 le 2 novembre 2022 : « L’objet n’est pas dans la liste à risque », peut-on y lire.

L’astéroïde finira plus probablement dans le Soleil

« 2022 AP7 ne cause aucun risque, au moins sur les échelles de temps de prédiction de nos calculs,

[Lire la suite]