Marchés français ouverture 2 h 12 min
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    28 128,48
    -154,55 (-0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,0355
    -0,0050 (-0,48 %)
     
  • HANG SENG

    17 147,57
    -426,01 (-2,42 %)
     
  • BTC-EUR

    15 627,01
    -479,97 (-2,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    379,31
    -3,35 (-0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     

L’astéroïde heurté par DART a formé une queue de 10 000 km

Dimorphos, l’astéroïde percuté par la mission DART, a changé. Quelques jours après l’impact, une gigantesque queue de matière s’est formée derrière l’astéroïde.

Jamais encore l’humanité n’avait percuté volontairement un astéroïde avec une sonde. Dans la nuit du 26 au 27 septembre 2022, la mission DART a réussi, à 11 millions de kilomètres de notre planète. Le crash du vaisseau DART sur l’astéroïde Dimorphos a même engendré plusieurs images stupéfiantes.

Les conséquences de l’impact de DART sur Dimorphos sont désormais surveillées par les astronomes. L’objectif de ce test est de dévier l’astéroïde, qui évolue en orbite autour d’un autre astéroïde, Didymos. Il faudra du temps pour savoir si DART a bien perturbé la trajectoire de Dimorphos. Néanmoins, les astronomes ont déjà pu constater un changement, comme l’a repéré Eric Lagadec, astrophysicien à l’observatoire de la Côte d’Azur. Une semaine après l’impact, des scientifiques constatent une activité persistante sur l’astéroïde.

Une immense trainée poussiéreuse émane de l’astéroïde Dimorphos

Peu après le crash, les astronomes avaient eu la surprise de découvrir que Dimorphos avait une queue de matière, comme les comètes. Un jour après l’impact de DART, Dimorphos semble être devenu un astéroïde actif, avec de l’éjection de matière. On peut notamment voir cette structure sur une image obtenue avec le télescope SOAR au Chili,

[Lire la suite]