Marchés français ouverture 3 h 48 min
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,33 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 149,76
    -161,54 (-0,59 %)
     
  • EUR/USD

    0,9811
    +0,0015 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 851,73
    -160,42 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    20 417,40
    -433,16 (-2,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    455,55
    -7,57 (-1,63 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     

L’Assurance maladie veut moins rembourser les examens réalisés en laboratoire d’analyses

PIXABAY

Parmi ceux qui ont eu à gérer l'épidémie de Covid-19, ce sont sans doute les grands gagnants, avec les pharmaciens, dans le secteur de la santé : les laboratoires d'analyses. Avec les nombreux tests effectués par les Français, notamment, leur activité s'est envolée. Mais les laboratoires sont dans le viseur du gouvernement, à en croire Les Echos, qui rapportent que l'Assurance Maladie les a aussi dans le collimateur et propose donc des économies dans le domaine. Plusieurs sources citées par nos confrères indiquent que celles-ci pourraient atteindre 200 millions d'euros dans le cadre du budget de la Sécurité sociale (PLFSS) qui sera présenté lundi 26 septembre.Car si l'on regarde plus précisément les chiffres, le secteur a engrangé plus de 9,4 milliards d'euros en 2021, c'est 35,2% de plus qu'en 2020 (6,69 milliards), année marquée déjà par une hausse de plus de 35%. Le secteur s'attendait à une telle mesure, car pendant l'été, l'Assurance maladie avait déjà proposé "une régulation financière du secteur". Mais aujourd'hui, les professionnels craignent une baisse des prix des actes remboursés. Seulement, pour l'Assurance maladie, en plus de chiffres d'affaires en fortes hausses, le secteur a bénéficié d'une rentabilité supérieure à 20% entre 2019 et 2020. Même les machines achetées pour réaliser les tests Covid ont été largement amorties.

En outre, les tests ont un coût pour l'organisme de santé, qui pourrait de nouveau ressurgir en cas de nouvelle vague. Il est estimé à sept milliards (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Russie : après l'annonce de Poutine, ruée sur les billets d'avion pour quitter le pays
Vous avez détesté cette vidéo ? L'algorithme de YouTube vous en proposera sans doute une autre dans le même style
Fonction publique : les collectivités recrutent mais peinent à trouver des candidats
Comment les filtres Instagram façonnent notre vision de la beauté
Paris : les illuminations et les vitrines de Noël aussi victimes de la crise énergétique