Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 815,36
    -1 992,35 (-3,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

L’épidémie de grippe repart à la hausse en France

L'épidémie de grippe repart à la hausse après quatre semaines d'amélioration.  - Credit:Vincent VOEGTLIN / MAXPPP / PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
L'épidémie de grippe repart à la hausse après quatre semaines d'amélioration. - Credit:Vincent VOEGTLIN / MAXPPP / PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Dix régions sur treize sont toujours en épidémie de grippe. Santé publique France, dans son bilan hebdomadaire, indique mercredi 1er février qu'après quatre semaines de baisse, l'épidémie est repartie à la hausse dans le pays. L'augmentation du nombre de cas était observée principalement dans trois régions : Auvergne-Rhône-Alpes, Centre-Val de Loire et Provence-Alpes-Côte d'Azur. Dans les autres régions métropolitaines, la tendance de l'activité grippe était globalement stable.

L'épidémie de grippe saisonnière a commencé tôt cette saison en France, et s'est ajoutée à une flambée de bronchiolite particulièrement intense chez les bébés, ainsi qu'à une vague de Covid, une « triple épidémie » qui a mis sous tension le système de soin. La semaine dernière, le taux de positivité pour grippe était en nette augmentation (+13 points) en ville, avec « une progression de la part des virus de type B/Victoria, devenus majoritaires », souligne Santé Publique France.

« Or ce virus peut tout à fait réinfecter des personnes qui ont déjà eu des grippes de type A », souligne auprès de l'AFP Benjamin Davido, infectiologue à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches.

La bronchiolite poursuit son recul

Même s'ils sont de nouveau en hausse, les indicateurs de la grippe demeurent « à un niveau d'intensité faible en ville et à l'hôpital », note Santé publique France, continuant d'insister sur l'importance de la vaccination. Il y a dix jours, les autorités sanitaires ont annoncé une prolon [...] Lire la suite