Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    54 985,69
    +1 264,87 (+2,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 250,95
    +52,38 (+4,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2989
    +0,0074 (+0,58 %)
     

Législatives 2024 : les résultats du 1er tour «confirment un vrai mal-être des patrons de TPE»

Nicolas Sandanassamy/Capital

Comme pour vous devant votre petit écran, ce n’est pas la surprise mais la perplexité qui prédomine chez les chefs d’entreprise interrogés par Capital, en ce dimanche soir qui voit le RN arriver en tête des élections législatives, avec plus de 34% des voix, devant le Nouveau Front populaire (28,5% à 29,1%) et le parti Ensemble (20,5% à 21,5%). «C’est la confirmation du résultat des élections européennes du 9 juin (soldées par la dissolution de l’Assemblée nationale et l’organisation de ces législatives anticipées, Ndlr). Et c’est la confirmation d’un vrai mal-être des dirigeants de TPE (très petites entreprises), qui ne sentent pas considérés, pas compris par le gouvernement actuel», analyse Marc Sanchez, président du Syndicat des indépendants (SDI) et TPE.

«On l’avait pourtant annoncé il y a deux ans, pendant la crise énergétique qui faisait tant de mal aux boulangers et aux pressings», rappelle-t-il. Mais «il y a eu une déconnexion entre les annonces du gouvernement à l’époque et la réalité quotidienne des TPE. Ce faisant, le gouvernement a creusé le fossé entre le ressenti des dirigeants de TPE et son analyse économique de leur situation», déplore le patron du SDI. Et de regretter que «les problématiques des travailleurs indépendants et des commerçants n’aient pas été assez portées» par les différents partis politiques durant la campagne - il est vrai courte - des législatives. Aussi, qu’une majorité absolue ou majorité relative émerge à l’issue du second tour des législatives, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Atos : les créanciers et les banques se mettent d’accord pour sauver le géant informatique
«Le pilote d’avion est un homme, dans l'inconscient collectif» (C.Ourmières-Widener, Air Caraïbes)
Air France-KLM : les Jeux Olympiques de Paris 2024 auront un impact négatif
Bourse : le CAC 40 bondit après le premier tour des élections législatives
Airbus : que faire en Bourse après une lourde déception sur le géant de l’aéronautique ?