Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 634,50
    +430,32 (+0,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 378,25
    +47,35 (+3,56 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Législatives 2024 : le Président peut-il démissionner en cas d’absence de majorité à l’Assemblée ?

Remon Haazen/Getty Images

Emmanuel Macron va-t-il démissionner en cas de majorité absolue du Rassemblement national à l’Assemblée ? Si le parti d’extrême droite pourrait finalement ne pas obtenir de majorité selon les dernières estimations - à cause notamment du désistement de nombreux candidats du Nouveau Front populaire et de la majorité présidentielle - la question d’une démission d’Emmanuel Macron est toujours sur la table. L’hypothèse a été évoquée par ses rivaux à l’issue du premier tour. Mais peu après les Européennes, dans le Figaro Magazine, Emmanuel Macron avait exclu de démissionner, «quel que soit le résultat» des élections législatives anticipées.

Le président de la République poursuivait : «Ce n’est pas le RN qui écrit la Constitution, ni l’esprit de celle-ci. Les institutions sont claires, la place du président, quel que soit le résultat l’est aussi. C’est un intangible pour moi.» Cependant, l’hypothèse d’une Assemblée morcelée en trois camps distincts et une possible paralysie du pouvoir donnent du grain à moudre à ceux qui veulent le voir partir. Pour autant, est-ce possible ? Comme le rappelle RTL, aucun article de la Constitution n’évoque la démission d’un président. En revanche, un président peut être destitué.

À ce jour, seul un président a décidé de quitter volontairement ses fonctions : le général de Gaulle, en 1969, à la suite d’un référendum sur la réforme du Sénat et la régionalisation. Dans le cas d’une démission, ses fonctions prennent fin immédiatement, rappellent nos confrères, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les ventes de voitures dégringolent aux États-Unis à cause d’une cyberattaque
Réclamer en ligne votre chèque énergie, notre carte du second tour… L'actu éco en 120 secondes
Législatives 2024 : en l’absence de majorité absolue, le RN peut-il quand même accéder à Matignon ?
JO 2024 : avant la flambée du ticket de métro, Valérie Pécresse lance des promos
Législatives 2024 : quel sera le calendrier des nouveaux députés à l’Assemblée nationale ?