Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    52 870,39
    +406,74 (+0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 207,32
    +8,75 (+0,73 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Législatives 2024 : en l’absence de majorité absolue, le RN peut-il quand même accéder à Matignon ?

Illustration Capital

Après sa victoire historique au premier tour, le Rassemblement national (RN) veut encore croire en une majorité absolue au soir du 7 juillet. «Il y a encore la capacité d'avoir une majorité absolue pour peu que les électeurs, dans un ultime effort, viennent pour obtenir ce qu'ils souhaitent», a insisté jeudi Marine Le Pen sur BFMTV. Le cas échéant, une cohabitation s’imposera au président de la République, Emmanuel Macron, qui devra, selon l’usage, nommer à la tête du gouvernement une personne issue du parti dominant à l’Assemblée. En l’occurrence, le chef de file du RN, Jordan Bardella, serait le candidat naturel. Mais face à l’ampleur des désistements et des reports de voix, qui ont fait chuter le nombre de triangulaires pour favoriser les opposants au RN les mieux placés, cette perspective n’est plus aussi évidente. «Si demain, je suis en capacité d’être nommé à Matignon et que je n’ai pas de majorité absolue (...), je refuserai d’être nommé», assurait par ailleurs Jordan Bardella dès le 18 juin dernier.

«Le front républicain pourrait fonctionner en partie. Il empêcherait le RN d'obtenir une majorité absolue, mais ne l'empêcherait pas de devenir le premier groupe à l'Assemblée nationale», constate Bruno Jeanbart, vice-président d’OpinionWay. Le dernier sondage d’Ipsos table sur entre 175 et 205 sièges pour le RN – pour rappel, le seuil pour décrocher la majorité absolue est de 289 sièges. Selon la même projection, le Nouveau Front populaire devrait obtenir entre 145 et 175 sièges, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

SNCF : vers un premier week-end de vacances d’été record
La responsabilité des compagnies aériennes pointée du doigt dans le trafic de viande de brousse
Les ventes de voitures dégringolent aux États-Unis à cause d’une cyberattaque
Réclamer en ligne votre chèque énergie, notre carte du second tour… L'actu éco en 120 secondes
JO 2024 : avant la flambée du ticket de métro, Valérie Pécresse lance des promos