Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 840,94
    +625,79 (+1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 385,54
    +54,64 (+4,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Législatives 2024 : une campagne électorale plus médiatisée que jamais

STEFANO RELLANDINI/AFP

Difficile de passer à côté. Depuis le 9 juin et la dissolution de l’Assemblée nationale, les Français ont les yeux rivés sur l’actualité, qui soit dit en passant, est d’une intensité inédite. La campagne électorale qui s’est ouverte lundi 17 juin est la plus courte de l'histoire de la Ve République. On compte seulement 21 jours entre la dissolution de la chambre basse et le premier tour des élections législatives anticipées, le 30 juin. En amont de la campagne, les candidats n’ont eu qu’une semaine pour obtenir l’investiture de leur parti, établir d’éventuelles alliances et enfin déposer leur candidature.

Le paysage politique a été bouleversé dans l'urgence, au point que la Fondation Jean Jaurès qualifie ces législatives anticipées d'événement «politico-médiatique de la décennie». Et pour cause. Les législatives 2024 ont été très médiatisées. Plus de 16 000 contenus ont été publiés ou diffusés du 9 au 21 juin. À titre de comparaison, les européennes 2024 qui se sont soldées par une victoire historique du Rassemblement national porté par le président du parti, Jordan Bardella, n’ont fait l'objet que de plus de 2 800 contenus sur une période similaire.

Le bruit médiatique généré par les législatives 2024 (en considérant les 13 jours avant la dernière semaine de campagne électorale) est bien supérieur à celui de la présidentielle de 2022, des européennes de 2019 ou encore des législatives de 2022 et de 2017. En bref, les élections législatives de 2024 ont généré en treize jours (du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Législatives : voici comment les ministres pourraient se reconvertir
Ces chercheurs ont mis au point une «peau vivante»… pour robots !
Prix de l’Audace 2024 : Arte, Café Joyeux… découvrez ces «entreprises audacieuses»
Législatives 2024 : Attal attaque Bardella sur la fiscalité du programme du RN
Législatives 2024 : les mesures d'urgence pour le pouvoir d'achat au cœur du débat sur TF1