Marchés français ouverture 1 h 44 min
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 610,96
    +4,50 (+0,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,0741
    +0,0023 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    21 545,91
    +262,39 (+1,23 %)
     
  • BTC-EUR

    21 053,80
    -712,50 (-3,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    520,63
    -16,26 (-3,03 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     

L'économie française va continuer à tenir bon en début d'année, selon la Banque de France

Wikimedia

Malgré les chocs, l'économie française continue de résister. Elle devrait enregistrer une stabilisation en janvier, après une légère croissance fin 2022, a indiqué mercredi la Banque de France. Inflation soutenue qui rogne le pouvoir d'achat, prix de l'énergie qui ont flambé depuis l'invasion russe de l'Ukraine, tensions sur les approvisionnements post-Covid... Face aux aléas qui s'accumulent, l'économie plie sans rompre. "La résilience se confirme et même se prolonge", a souligné le directeur général de la banque centrale française, Olivier Garnier, lors d'un point presse. "Il y a un niveau d'inquiétude sur le futur qui reste élevé (...), mais malgré tout, mois après mois, l'activité continue de légèrement progresser, même si c'est bien sûr de façon moins soutenue qu'au premier semestre de l'année 2022", a ajouté l'économiste.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) atteindrait ainsi 0,1% au quatrième trimestre de 2022, en tenant compte de l'effet pénalisant des grèves de l'automne dans les raffineries et de la maintenance des centrales nucléaires, avec une "légère hausse en décembre", selon l'institution. Elle devrait ensuite devenir "quasi stable" en janvier. Pour l'ensemble de l'année 2022, la Banque de France a confirmé sa prévision d'une croissance de 2,6% (contre 2,5% pour l'Insee), avant une nette baisse de régime en 2023, à +0,3% d'après son scénario principal. Mais il y a encore "pas mal d'incertitudes qui pèsent sur le premier trimestre", a relevé Olivier Garnier. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Egypte : la livre est dévaluée de près de 50% suite à un nouveau prêt du FMI
Quels sont les passeports les plus puissants en 2023 ?
FFF : Noël Le Graët mis en retrait de la présidence - Suivez notre direct
Bientôt un Code de la route spécifique pour les Parisiens ?
L'armée allemande sous-équipée va devoir envoyer ses rares blindés Marder en Ukraine