La bourse ferme dans 7 h 30 min
  • CAC 40

    6 687,80
    +22,60 (+0,34 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 947,48
    +11,97 (+0,30 %)
     
  • Dow Jones

    33 849,46
    -497,57 (-1,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0385
    +0,0041 (+0,39 %)
     
  • Gold future

    1 772,20
    +16,90 (+0,96 %)
     
  • BTC-EUR

    15 894,64
    +142,93 (+0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    389,98
    +9,69 (+2,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,91
    +1,67 (+2,16 %)
     
  • DAX

    14 413,25
    +29,89 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 535,34
    +61,32 (+0,82 %)
     
  • Nasdaq

    11 049,50
    -176,86 (-1,58 %)
     
  • S&P 500

    3 963,94
    -62,18 (-1,54 %)
     
  • Nikkei 225

    28 027,84
    -134,99 (-0,48 %)
     
  • HANG SENG

    18 204,68
    +906,74 (+5,24 %)
     
  • GBP/USD

    1,2045
    +0,0080 (+0,67 %)
     

Kiné : dans cette ville, les frais de formation annuels pourraient passer de 4.700 euros à... 200 euros

Cavan Images / Getty Images

Alors que tout semble flamber ces derniers mois, les étudiants de l'Institut public de formation en masso-kinésithérapie de Normandie, basé à Rouen (Seine-Maritime), pourraient bien avoir une bonne surprise. En effet, comme le rapporte 76 Actu, grâce à une décision du Conseil d'État, datant du 7 octobre dernier, les frais annuels de scolarité pourraient passer de 4.700 euros à 200 euros.

En 2017, la région Normandie avait fortement revu la facture, passant les frais de scolarité de 184 à 4.700 euros pour les instituts de formation publics. Alors que le Conseil d'État vient d'enjoindre le ministère de la Santé à fixer ces frais, dans un délai de deux mois, la Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie (Fnek) espère que l'addition pour les étudiants kinés sera allégée. "Rouen est le second institut public de formation en masso-kinésithérapie le plus cher de France. Brest, c’est 5.800 à 6.000 euros par an, Rouen, 4.700 et après on passe à Marseille à 2.670 euros", détaille Jeanne Gaschignard, présidente de la Fnek.

Du côté de la Région, qui a décidé de multiplier par 24 les frais de scolarité en 2017, on assume totalement cette décision. "Je revendique et j’assume l’harmonisation des frais dans les instituts de formation des masseurs-kinés. Personne ne peut contester qu’on a un problème de désertification médicale. (...) Notre système d’harmonisation, décidé en 2017, implique que si vous étudiez dans les deux centres de formation privés, à Alençon ou Évreux, ou dans le public (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Guadeloupe, visée par une cyber-attaque "de grande ampleur", interrompt tous ses réseaux informatiques
Le dollar monte et retrouve son rôle de valeur refuge
Nespresso : des dosettes à composter bientôt dans les rayons
Élisabeth Borne déclenche un cinquième 49.3 sur un texte budgétaire à l'Assemblée
Cet homme a perdu toutes ses économies dans une arnaque à la cryptomonnaie