Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 862,86
    +573,66 (+0,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 389,25
    +58,36 (+4,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

JO de Paris 2024 : certaines locations de luxe atteignent des prix vertigineux

Alexander Spatari

Quinze millions de touristes sont attendus dans la capitale pour les Jeux olympiques, et ça, les propriétaires l’ont bien compris. Certains n’ont pas hésité à mettre leur logement en location touristique pour la période. Et parmi eux, quelques-uns ont l’espoir de se faire un bénéfice vertigineux : «Il y a des gens qui se mettent en tête de louer leurs biens quatre ou cinq fois plus chers que d'habitude», constate Richard Tzipine, le directeur général de Barnes, auprès des Échos.

Par exemple, chez l’acteur immobilier de luxe, le prix moyen pour la location d'un logement de prestige pendant la durée des JO tourne ainsi autour de 35 000 euros la semaine. Sur toutes les demandes de locations, Barnes en a sélectionné 150, «que de grands appartements parisiens, totalement rénovés, avec la climatisation». Pour un hôtel particulier de 550 mètres carrés avec huit chambres dans le XVIᵉ arrondissement de la capitale, un locataire indien a déboursé… 220 000 euros pour deux semaines.

L’agence immobilière haut de gamme Féau a même décidé de revoir son marché. Habituellement, l’agence ne propose que de la location longue durée, mais elle a saisi l’occasion de se mettre sur le marché de la location touristique pour la période des Jeux 2024. Un bien de 700 mètres carrés avec sept chambres, un jardin et une piscine, proche du Trocadéro, a été loué à un client asiatique trois semaines à 112 000 euros la semaine, soit un total de… 336 000 euros le séjour.

Pour autant, Antonin Thomas, directeur de (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

MaPrimeRénov' : des aides à la rénovation renforcées en 2024, découvrez leurs montants
Aides de l'Anah : montant et conditions
Immobilier : voici la station de ski la plus chère de France
Immobilier : 20 villes où les prix vont exploser d’ici 2030 à cause du manque de terrains
Cette commune souhaite annuler la construction d’un millier de logements