Publicité
Marchés français ouverture 16 min
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 556,87
    -298,50 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0855
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    18 505,31
    -315,85 (-1,68 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 118,63
    +605,63 (+0,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,28
    -34,41 (-2,32 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     

JO 2024 : qu’est-ce que le «Passe Paris 2024», désormais disponible à la vente ?

Julien Sarboraria

Selon les prévisions de l'Office de tourisme d'Île-de-France, environ 15,3 millions de visiteurs sont attendus à Paris et dans sa métropole durant les Jeux olympiques, avec entre 600 000 et 800 000 voyageurs utilisant quotidiennement les transports franciliens. Dans ce contexte, le «passe Paris 2024», destiné aux touristes venant assister aux JO, a été lancé. Ce forfait, initié par Île-de-France Mobilités (IDFM), propose un accès illimité aux sites des compétitions pour une période allant d'un à sept jours, avec des tarifs dégressifs, comme l'indique RMC Sports le 17 avril. Il est accessible via le site Internet de l'autorité régionale de transport.

Le passe offre une liberté de déplacement dans les cinq zones tarifaires, englobant tous les modes de transport du réseau Île-de-France Mobilités. Les détenteurs du passe pourront accéder aux sites olympiques, y compris ceux situés hors de la capitale, ainsi qu'aux fans zones franciliennes et aux aéroports de Roissy Charles-de-Gaulle et d'Orly. Le passe, personnalisable, est disponible à l'achat en ligne pour une durée d'un à sept jours, permettant ainsi aux utilisateurs d'éviter les files d'attente aux guichets et aux bornes d'achat dans les stations RATP. En favorisant l'achat en avance, Île-de-France Mobilités espère diminuer l'affluence aux points de vente physiques.

Le coût est de 16 euros par jour, avec un tarif dégressif selon la durée. Ainsi, pour sept jours, le coût s'élève à 70 euros, permettant des déplacements illimités (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le plus gros yacht du monde est en France : ce que l’on sait de ce palais des mers
100 jours à Matignon : «Le phénomène Attal, pas aussi fort que ce qu’on aurait pu penser»
Espagne : «Les Canaries n'en peuvent plus», la colère des habitants gronde contre le surtourisme
100 jours de Gabriel Attal : la rédaction de «Capital» passe au crible les débuts du Premier ministre
JO 2024 : «Les Jeux financent les Jeux» selon Emmanuel Macron, est-ce vrai ?