Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 822,23
    +204,02 (+0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 483,34
    +15,24 (+1,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

JO 2024 : le budget a déjà explosé de deux milliards d’euros… pour le moment

d3sign

Neuf milliards d'euros... pour le moment. C'est le montant actuel de la facture totale des JO de Paris. Pour l'heure, tout n'a pas encore été compté, facturé et additionné. Pour autant, il est fort à parier que la note finale devrait dépasser les dix milliards d'euros, même si, si c'est le cas, ces Jeux seraient l'une des éditions les moins coûteuses de l'histoire moderne.

Le comité d'organisation des JO (Cojo) organise la compétition grâce principalement à l'argent privé des sponsors (1,24 milliard), du Comité international olympique (1,2 milliard) et de la billetterie (1,4 milliard). Au total, déjà 4,4 milliards d'euros servent à louer le Stade de France, à payer des agents de sécurité, les lits du village olympique, les tribunes temporaires ou encore les danseurs de la cérémonie d'ouverture... Initialement, le budget était de 3,8 milliards d'euros, supérieur aux 3,2 milliards du dossier de candidature.

Fin 2022, le Cojo a rehaussé son budget de 10% notamment en raison de l'inflation. Il avait alors reçu un renfort d'argent public de 111 millions d'euros de la part de l'État et des collectivités notamment pour l'organisation des Jeux paralympiques. La Cour des comptes a considéré que cette hausse provenait aussi de la sous-estimation du budget initial, un classique en la matière. À 100 jours de l'évènement, «la zone de risque est maintenant», relève une source gouvernementale. Le Cojo dispose encore d'un matelas de près de 120 millions d'euros dans lequel il peut piocher. Signe (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cette patiente passe neuf jours dans le vestiaire des infirmières et sa consultation vire au cauchemar
Que devient Bruno Hourcade, le millionnaire des «12 Coups de midi» ?
Un couple découvre 2 000 pièces d’argent dans son jardin datant de… la guerre de Cent Ans !
Attaque de l'Iran sur Israël : la sécurité renforcée devant les lieux de cultes et écoles juifs français
Voyages : Pourquoi l’Arabie Saoudite pourrait devenir votre prochaine destination de vacances