La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 446,68
    -380,87 (-1,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

« J’ai grandi avec beaucoup de honte » : Cara Delevingne se confie sur son homosexualité

©Bruno Bebert / Bestimage

Dans la série documentaire de la BBC intitulé « Planet Sex », Cara Delevingne s’est livrée sur sa difficulté à accepter sa sexualité.

En 2015, Cara Delevingne avait fait son coming-out bisexuel avant de se définir comme étant pansexuelle et de devenir une porte-parole de la communauté LGBTQ+. Dans une nouvelle série, composée de six épisodes, diffusée sur la BCC, l’actrice s’entretient avec des scientifiques et des militants sur la sexualité et rencontre également des personnes LGBTQ+ du monde entier. Au cours des épisodes, Cara Delevingne se confie sur sa sexualité et ses difficultés à l’accepter.

Lire aussi >> De Cruella à Cara Delevingne… Ce que les sourcils disent de nous

« J’ai découvert tout cela très tard »

« Je suis en train de faire un voyage très personnel sur ma propre sexualité », a-t-elle déclaré. Avant de préciser : « Mais j’ai toujours du mal à être ouverte – vraiment ouverte – sur le fait que j’aime les femmes. » Car, Cara Delevingne a eu, pendant longtemps, du mal à assumer sa sexualité. « J’ai grandi avec beaucoup de honte, en me disant que ce n’était pas normal, que ce n’était pas humain », a-t-elle expliqué en précisant que cette honte l’a longtemps empêchée de faire son coming-out. Avant de poursuivre : « Je n'ai pas été capable de vivre une vie de gay, la honte intériorisée, l'homophobie. Je n'ai jamais été dans la communauté, oui j'ai fait mon coming-out mais je ne suis jamais allée à la Pride, je ne suis jamais allée à ces fêtes, je n'ai jamais rencontré ces gens. Je n'ai jamais développé mon...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - Cara Delevingne ne se croyait pas si prude avant le docu «Planet Sex»

A lire aussi