La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,16 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1916
    -0,0063 (-0,52 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    42 663,22
    +2 240,18 (+5,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,68 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,51 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3834
    -0,0060 (-0,43 %)
     

Attention à l’arnaque à l’investissement dans les places de parking

Cyprien Tardieu
·2 min de lecture
Attention à l’arnaque à l’investissement des places de parking

De fausses propositions d’investissement dans les parkings promettant une grosse plus-value pullulent sur Internet ces derniers temps. L'Autorité française des marchés financiers tire la sonnette d’alarme.

Soyez méfiants, une nouvelle escroquerie prend de l’ampleur depuis le début de l’année et encore plus avec la crise du coronavirus. L’association de consommateurs UFC-Que Choisir et l'Autorité française des marchés financiers (AMF) mettent tous les deux le public en garde.

Comme toujours, l’argent est le principal moteur des escrocs. Après le faux sms de suivi du Covid-19, l’arnaque au logiciel Zoom ou encore les produits miracles censés soigner le coronavirus, place cette fois aux places de parking. “Un site usurpe l’identité d’un conseiller en investissements financiers (CIF) afin de promouvoir une offre d’achat locatif via une place de parking dans un aéroport européen”, explique UFC-Que Choisir.

La suite est malheureusement classique. Après avoir fait miroiter un retour sur investissement de “14% par an”, les escrocs demandent aux épargnants intéressés d’entrer leurs coordonnées afin d’être rappelés. “Un faux conseiller en investissements financiers contacte l’épargnant et l’incite via un beau discours à acquérir une ou plusieurs places de parking, valant chacune 10 000, 15 000 €… pour les louer ensuite et obtenir une plus-value importante”, ajoute UFC-Que Choisir. Le placement est présenté comme très rentable et sans risque. En réalité, il s’agit d’un piège et vous aurez beaucoup de mal à retrouver votre argent.

Que faire si j’ai été piégé ?

L’AMF rappelle les Français à redoubler de vigilance dans cette période trouble. “Les arnaqueurs utilisent énormément les "valeurs refuges", investissements supposés sécuriser votre patrimoine malgré la crise actuelle”, note l’institution financière. Un investissement “sans risque” qui a viré au cauchemar pour certains. Les victimes ont été délestées de 58 000 euros en moyenne pour un total de 2,3 millions d'euros de perte depuis le mois de janvier.

Si jamais vous êtes tombés dans le panneau, la première des choses à faire est de porter plainte et alerter immédiatement votre banquier. Pensez aussi à contacter les entreprises définies comme partenaires du faux conseiller, comme Vinci Concessions - qui a porté plainte contre X -, pour qu'elles puissent prévenir leurs clients.

Pour éviter de vous faire avoir, gardez en tête que les offres trop belles cachent souvent quelque chose. Faites aussi des recherches approfondies avant d’investir votre argent et, surtout, ne divulguez jamais vos coordonnées personnelles (données bancaires, identité…) à un tiers que vous ne connaissez pas, que ce soit sur Internet ou par téléphone. Si le doute persiste, appelez l’AMF qui saura vous aiguiller pour prendre la bonne décision.