La bourse ferme dans 7 h 43 min
  • CAC 40

    7 153,50
    -19,48 (-0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 261,84
    -6,44 (-0,15 %)
     
  • Dow Jones

    35 028,65
    -339,82 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1362
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 840,60
    -2,60 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    36 934,38
    +284,73 (+0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    996,18
    +1,43 (+0,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,68
    -0,28 (-0,32 %)
     
  • DAX

    15 797,83
    -11,89 (-0,08 %)
     
  • FTSE 100

    7 595,00
    +5,34 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    14 340,25
    -166,64 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    4 532,76
    -44,35 (-0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3632
    +0,0020 (+0,15 %)
     

Interpol : le secrétaire général défend l’indépendance de l’organisation

·1 min de lecture
Le secrétaire général d'Interpol Jürgen Stock a défendu l'indépendance de l'organisation de coopération policière, après l'élection controversée du général Ahmed Nasser al-Raisi, accusé de torture, au poste de président. 
Le secrétaire général d'Interpol Jürgen Stock a défendu l'indépendance de l'organisation de coopération policière, après l'élection controversée du général Ahmed Nasser al-Raisi, accusé de torture, au poste de président.

Le secrétaire général d?Interpol Jürgen Stock a vigoureusement défendu vendredi 26 novembre l?indépendance de l?organisation de coopération policière dans un entretien avec l?Agence France-Presse, après l?élection controversée d?un général émirati au poste de président. Le général Ahmed Nasser al-Raisi, accusé de torture, a recueilli deux tiers des suffrages jeudi au cours de la dernière assemblée générale de l?organisation de coopération policière à Istanbul, suscitant l?inquiétude des défenseurs des droits humains, qui estiment que son élection entravera la mission de l?organisation.

« Nous sommes bien sûr conscients qu?il y a des accusations sérieuses contre Ahmed Nasser al-Raisi et nous avons noté que la présomption d?innocence doit s?appliquer », a dit Jürgen Stock à l?Agence France-Presse, à son retour d?Istanbul. La liste du comité exécutif « comprend les USA, l?Espagne, la Chine, le Soudan, est-ce que ces gens ont une influence sur le travail de mon équipe ? Non », a-t-il dit en réponse aux critiques.

« Nous ne sommes pas une organisation aveugle. Il y a un processus clair de contrôle et aucun membre du comité exécutif ne peut changer cela », a insisté le secrétaire général, qui concentre tous les pouvoirs opérationnels de l?organisation. « Quelqu?un veut une notice rouge pour chasser les opposants politiques ? Stop, ligne rouge. Les notices rouges ont des lignes rouges que nous ne franchissons pas », a assuré ce policier allemand devenu le patron d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles