Marchés français ouverture 1 h 44 min
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 075,74
    +627,73 (+2,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,2090
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    27 966,67
    +248,00 (+0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    40 923,29
    -1 440,79 (-3,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 360,38
    -27,52 (-1,98 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

INFORMATION TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2021

VINCI
·25 min de lecture

Rueil-Malmaison, le 22 avril 2021

INFORMATION TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2021

  • Chiffre d’affaires : 10,2 milliards d’euros, en progression de 5 % par rapport au 1er trimestre 2020

    • VINCI Energies : +7 %

    • VINCI Construction1 (y compris Eurovia) : +10 %

    • VINCI Autoroutes : chiffre d’affaires stable

    • VINCI Airports : forte baisse (-70 %), conséquence de la crise sanitaire mondiale

  • Carnet de commandes en hausse (+21 %)

  • Diminution significative de l’endettement financier net sur un an (-3,5 milliards d’euros) - très haut niveau de liquidité

  • Perspectives 2021 inchangées

Chiffre d’affaires consolidé

1er trimestre

Variation
2021/2020

Variation 2021/2019

En millions d’euros

2021

2020

Réelle

Comparable2

Réelle

Concessions

1 325

1 704

-22,2 %

-21,4 %

-20,2 %

VINCI Autoroutes

1 108

1 112

-0,4 %

-0,4 %

-5,3 %

VINCI Airports

155

521

-70,1 %

-69,4 %

-62,9 %

Autres concessions3

62

71

-13,2 %

-6,5 %

-13,5 %

VINCI Energies

3 405

3 172

+7,3 %

+6,0 %

+12,8 %

VINCI Construction

5 255

4 777

+10,0 %

+11,2 %

+6,1 %

VINCI Immobilier

320

238

+34,5 %

+24,2 %

+67,9 %

Eliminations et retraitements

(127)

(197)

Total Groupe*

10 178

9 693

+5,0 %

+5,1 %

+5,0 %

dont : France

5 811

5 223

+11,3 %

+10,6 %

+4,2 %

International

4 367

4 470

-2,3 %

-1,5 %

+6,0 %

Europe hors France

2 607

2 701

-3,5 %

-3,7 %

+6,8 %

International hors Europe

1 760

1 769

-0,5 %

+2,1 %

+4,9 %

Evolution du trafic total de VINCI Autoroutes

-2,8 %

-8,6 %

Evolution du trafic passagers de VINCI Airports

-77,8 %

-20,9 %

Prises de commandes (en Mds€)

11,6

9,7

+19 %

+23 %

Carnet de commandes** (en Mds€)

45,8

37,7

+21 %

+31 %

Endettement financier net** (en Mds€)

(18,6)

(22,0)

+3,5

(2,5)

* Hors chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe (voir glossaire).
** En fin de période.

I. Chiffres clés consolidés

Le chiffre d’affaires consolidé du 1er trimestre 2021 s’élève à 10,2 milliards d’euros4, en hausse de 5,0 % par rapport à celui du 1er trimestre 2020 (croissance organique : +5,1 % ; impacts des changements de périmètre : +0,9 % ; variations de change : -1,0 %).

  • En France (57 % du total), le chiffre d’affaires atteint 5,8 milliards d’euros, en hausse de 11,3 % à structure réelle et de 10,6 % à périmètre comparable. L’activité de VINCI, tant chez VINCI Energies et VINCI Construction que dans les concessions, avait fortement reculé en France il y a un an, suite à l’entrée en premier confinement le 17 mars 2020.

  • A l’international (43 % du total), le chiffre d’affaires s’établit à 4,4 milliards d’euros, en recul de 2,3 % à structure réelle et de 1,5 % à structure comparable. A la différence de la France, l’activité à l’international avait, dans l’ensemble, bien résisté au développement de la pandémie lors du 1er trimestre 2020. Les variations de périmètre ont un impact positif sur le chiffre d’affaires de 1,3 %, suite, principalement, à l’intégration des dernières acquisitions de VINCI Energies. Les variations de change ont un impact de -2,2 %, en raison de l’affaiblissement de nombreuses devises – notamment le dollar américain - par rapport à l’euro.

Par rapport au 1er trimestre 2019, la progression du chiffre d’affaires consolidé ressort à 5 % (+4 % en France, +6 % à l’international).

Les prises de commandes s’élèvent à 11,6 milliards d’euros, en progression de 8 % sur 12 mois glissants (+16 % à l’international, -2 % en France). La hausse des prises de commandes ressort à 19 % au 1er trimestre 2021, par rapport au 1er trimestre 2020. Elle traduit l’obtention de plusieurs grands contrats chez VINCI Construction, tel que celui du tunnel du Femern destiné à relier l’Allemagne et le Danemark pour un montant de l’ordre d’1 milliard d’euros.

Le carnet de commandes au 31 mars 2021 atteint un nouveau record, à 45,8 milliards d’euros. Il est en augmentation de 21 % sur 12.mois et représente près de 15 mois d’activité moyenne des pôles VINCI Construction et VINCI Energies (contre 12 mois au 31 mars 2020). La part de l’international dans le carnet ressort à 61 % (contre 57 % à fin mars 2020).

II. Evolution du chiffre d’affaires par pôle de métiers

Les données de la branche contracting sont désormais présentées selon une répartition en deux pôles : le nouveau pôle VINCI Construction (y compris Eurovia), d’une part, VINCI Energies, d’autre part.

  • CONCESSIONS : 1 325 millions d’euros (-22,2 % à structure réelle ; -21,4 % à structure comparable)

VINCI Autoroutes : 1 108 millions d’euros (-0,4 % à structure réelle et comparable)

Malgré les mesures de restriction à la circulation en vigueur en France et dans le reste de l’Europe, le trafic des réseaux interurbains de VINCI Autoroutes affiche une baisse limitée de 2,8 %, tous véhicules confondus, par rapport au 1er trimestre 2020. Après un recul de près de 17 % lors des deux premiers mois de l’année5, le trafic a rebondi de plus de 40 % en mars (véhicules légers +46 %, poids lourds +25 %), bénéficiant d’un effet de comparaison favorable du fait du confinement instauré en France à partir du 17 mars 2020.

Alors que le trafic des véhicules légers s’est contracté de 4,5 % sur l’ensemble du trimestre, le trafic poids lourds a progressé de 4,8 %, conséquence de la bonne résistance de l’activité économique et du développement de l’e-commerce. Par rapport au 1er trimestre 2019, le trafic affiche une baisse de 11,1 %, le trafic des poids lourds s’étant montré résilient (+1,7 %) à la différence de celui des véhicules légers (-13,8 %).

VINCI Airports : 155 millions d’euros (-70,1 % à structure réelle ; -69,4 % à structure comparable)

A l’image de l’ensemble du secteur aérien mondial, le trafic passagers du réseau VINCI Airports reste très pénalisé par la pandémie de la Covid-19 et les restrictions aux voyages en découlant. Il enregistre une forte baisse au 1er trimestre 2021, dans la continuité de la tendance de la fin de l’année 2020.

L’Europe a été impactée par une recrudescence de l’épidémie, avec des mesures très restrictives mises en place dès janvier au Portugal et au Royaume-Uni, et, dans une moindre mesure, en France et en Serbie. Depuis la mi-mars, on note une certaine amélioration du trafic dans les zones géographiques où l’épidémie commence à reculer, ce qui entraîne une levée progressive des restrictions. C’est le cas de l’aéroport d’Orlando Sanford aux Etats-Unis, et des aéroports de République dominicaine et du Costa Rica qui profitent d’une reprise des échanges avec les Etats-Unis. Au Japon, le trafic domestique affiche une inflexion positive en mars à la suite de la levée de l’état d’urgence dans les principales villes du pays.

Au global, le trafic passagers au 1er trimestre 2021 a chuté de 78 % par rapport au 1er trimestre 2020, et de 82 % par rapport au 1er trimestre 2019, avec un total de 10,1 millions de passagers accueillis dans les 45 aéroports du réseau VINCI Airports6.

Autres concessions (VINCI Highways, VINCI Railways, VINCI Stadium) : 62 millions d’euros (-13,2 % à structure réelle ; -6,5 % à structure comparable)

Les autres concessions consolidées comprennent essentiellement : Lima Expresa7 ; Gefyra (pont Rion-Antirion en Grèce) ; Mesea (société de maintenance de la LGV Tours-Bordeaux) et VINCI Stadium. Les conséquences de la pandémie ont continué d’affecter l’activité de ces entités au 1er trimestre 2021.

  • VINCI ENERGIES : 3 405 millions d’euros (+7,3 % à structure réelle ; +6,0 % à structure comparable)

VINCI Energies entame l’année 2021 de manière tonique, avec un chiffre d’affaires en hausse de 7 % par rapport au 1er trimestre 2020 et de 13 % par rapport au 1er trimestre 2019. Ce rebond de l’activité est tiré par la France, qui avait été pénalisée il y a un an par l’entrée en confinement. Il traduit aussi la bonne résilience du pôle, la diversité de ses implantations géographiques, de ses domaines d’activités et de ses expertises. Par ailleurs, la croissance externe a contribué pour environ 60 millions d’euros à la variation du chiffre d’affaires du trimestre.

En France (48 % du total), le chiffre d’affaires ressort à 1 631 millions d'euros, en progression de 13,8 % à structure réelle (+13,5 % à structure comparable) par rapport au 1er trimestre 2020 et de 14 % par rapport au 1er trimestre 2019.

A l’international (52 % du total), où l’activité était restée correctement orientée l’année dernière en dépit du développement de la pandémie, le chiffre d’affaires s’établit à 1 774 millions d’euros, en progression de 2,0 % à structure réelle (-0,1 % à structure comparable) par rapport au 1er trimestre 2020. Il recule au Brésil, au Moyen-Orient et en Océanie mais progresse en Europe et en Asie. Par rapport au 1er trimestre 2019, la hausse du chiffre d’affaires à l’international ressort à 12 %.

Les prises de commandes sont quasi-stables par rapport au 1er trimestre 2020, bien que plusieurs affaires significatives avaient été remportées début 2020. Sur 12 mois glissants, elles affichent une légère baisse de 2 % à fin mars 2021. Le carnet de commandes s’élève à cette date à 10,9 milliards d’euros, en croissance de 7 % sur 12 mois. Il représente plus de 9 mois d’activité moyenne du pôle.

  • VINCI CONSTRUCTION8 : 5 255 millions d’euros (+10,0 % à structure réelle ; +11,2 % à structure comparable)

Pour le nouveau pôle VINCI Construction, incluant désormais Eurovia, le 1er trimestre 2021 a confirmé l’inflexion positive constatée au 2e semestre 2020. Son chiffre d’affaires progresse de 10 % par rapport au 1er trimestre 2020 et de 6 % par rapport au 1er trimestre 2019. La progression est notable à la fois en France - fortement impactée en 2020 par le quasi-arrêt des chantiers pendant près de deux mois à partir de la mi-mars - et à l’international.

En France (54 % du total), le chiffre d’affaires s’établit à 2 819 millions d’euros, en hausse de 12,0 % à structure réelle (+11,7 % à structure comparable). La progression est marquée dans les activités de travaux publics et de génie civil - portées par les projets du Grand Paris Express - ainsi que dans les travaux routiers, ferroviaires et de terrassement (+11 %). L’activité dans le bâtiment est soutenue par plusieurs grandes opérations en région parisienne. Le chiffre d’affaires progresse de 1 % par rapport au 1er trimestre 2019.

A l’international (46 % du total), le chiffre d’affaires atteint 2 436 millions d'euros, en hausse de 7,8 % à structure réelle (+10,6 % à structure comparable). Il bénéficie de la montée en puissance de la division des grands projets sur plusieurs affaires significatives remportées précédemment - notamment les deux lots de la ligne à grande vitesse HS2 au Royaume-Uni – et est stable dans les travaux routiers et ferroviaires en dépit d’un effet de change défavorable. Par rapport au 1er trimestre 2019, la progression du chiffre d’affaires ressort à près de 13 %.

Les prises de commandes du pôle affichent une hausse de 34 % au 1er trimestre 2021 par rapport au 1er trimestre 2020. Sur 12 mois glissants, à fin mars 2021, la croissance est de 13 %. Le carnet de commandes, au 31 mars 2021, s’élève à 35,0 milliards d’euros, en hausse de 27 % sur 12 mois. Il représente près de 18 mois d’activité moyenne du pôle.

  • VINCI IMMOBILIER : 320 millions d’euros (+34,5 % à structure réelle, +24,2 % à structure comparable)

Le chiffre d’affaires consolidé de VINCI Immobilier a progressé au 1er trimestre 2021, suite à l’intégration d’Urbat Promotion, promoteur immobilier actif dans le sud de la France, dont VINCI Immobilier a acquis 100 % du capital en janvier 2021. A structure comparable, il progresse de 24,2 % par rapport au 1er trimestre 2020, qui avait été pénalisé par l’arrêt des chantiers à compter de la mi-mars et par les moindres lancements en travaux.

Le nombre de logements réservés en France augmente, grâce à une hausse des ventes en diffus, de 46 % à 1 525 lots, pour une progression en valeur de 64 %. La société avait subi, l’année dernière, des reports dans l’obtention des permis de construire, en raison du contexte électoral en France, ainsi qu’un ralentissement du rythme de lancement des nouveaux programmes.

III. Situation financière et liquidité

L’endettement financier net consolidé au 31 mars 2021 s’établit à 18,6 milliards d’euros, en baisse de 3,5 milliards d’euros sur un an. Par rapport au 31 décembre 2020, il affiche une hausse de 0,6 milliard d’euros, traduisant l’augmentation saisonnière du besoin en fonds de roulement.

VINCI conserve une liquidité très importante. Elle s’établissait, au 31 mars 2021, à 18,3 milliards d’euros (19,2 milliards d’euros à fin décembre 2020 et 15,2 milliards d’euros à fin mars 2020), se décomposant entre :

  • Une trésorerie nette gérée de 9,8 milliards d’euros (10,0 milliards d’euros au 31 décembre 2020 et 5,5 milliards d’euros au 31 mars 2020) ;

  • Un encours de 0,6 milliard d’euros de billets de trésorerie (1,2 milliard d’euros au 31 décembre 2020 et 1,6 milliard d’euros au 31 mars 2020) ;

  • Des lignes de crédit bancaire confirmées et non utilisées pour un total de 8,0 milliards d’euros, à échéance novembre 2025 pour la quasi-totalité de ce montant.

Standard & Poor’s a confirmé, en mars 2021, les notations (long-terme : A-, court-terme : A2) avec perspective stable de VINCI SA, ASF et Cofiroute. Moody’s a également confirmé, en avril 2021, la notation long-terme (A3) de VINCI SA avec perspective stable, avec une notation court-terme P2 (contre P1 précédemment).

En avril 2021, Gatwick Airport Finance plc – holding de tête de l’aéroport de Londres Gatwick, filiale à 50,01 % de VINCI Airports – a placé une émission obligataire d’un montant de 450 millions de livres sterling, à échéance 2026 et assortie d’un coupon de 4,375 %. Parallèlement, dans le cadre du refinancement d’un prêt existant de l’aéroport de Londres Gatwick, Gatwick Funding Limited a émis une obligation d’un montant de 300 millions de livres sterling, à échéance 2032 et assortie d’un coupon de 2,5 %.

IV. Perspectives 2021


VINCI maintient les perspectives de l’année 2021 présentées à l’occasion de la publication des comptes annuels 2020.

Pour VINCI Construction et VINCI Energies, le Groupe vise - hors événements exceptionnels - un chiffre d’affaires en hausse, très proche de celui de 2019, ainsi qu’une amélioration des marges opérationnelles9 par rapport à 2020. Celles-ci devraient retrouver des niveaux du même ordre que ceux atteints en 2019, voire un niveau légèrement supérieur pour les activités de construction.

Dans les concessions, la visibilité demeurant très réduite, le niveau d’activité reste dépendant de l’évolution des mesures restrictives induites par la situation sanitaire en France et à l’international. Il n’est donc toujours pas possible à ce stade d’élaborer, ni pour VINCI Autoroutes, ni pour VINCI Airports, des prévisions de trafic fiables pour les prochains trimestres.
Pour VINCI Autoroutes, il peut toutefois être escompté, comme cela a pu être constaté à l’été 2020, un retour relativement rapide à un niveau de trafic normal, dès lors que les mesures de restriction à la circulation auront été levées en France.

Compte tenu de ces incertitudes et du poids des concessions sur la performance globale du Groupe, les résultats prévisionnels pour 2021 ne peuvent être valablement quantifiés. En tout état de cause, ils ne pourront pas retrouver, dès 2021, leur niveau de 2019.

Dans ce contexte, le Groupe continuera à communiquer chaque mois l’évolution des trafics de ses principales infrastructures tant autoroutières qu’aéroportuaires.

Alors que l’évolution de la pandémie reste incertaine en ce début d’année, VINCI dispose de solides atouts pour retrouver une trajectoire de croissance pérenne dès lors que la crise sanitaire aura été surmontée. Son modèle économique de temps long est particulièrement bien adapté aux grands enjeux actuels : transition écologique, efficacité énergétique, nouveaux besoins en matière de mobilité et de communication, qui constituent pour les entreprises du Groupe autant de marchés prometteurs.

V. Autres faits marquants récents

  • Nouveaux développements

VINCI a annoncé, le 1er avril 2021, la signature d’un accord avec le Groupe ACS pour l’acquisition des activités énergie de celui-ci. Cette transaction s’inscrit dans la stratégie de développement du Groupe. Elle vise à créer un acteur mondial de l’ingénierie, des travaux et services dans le domaine de l’énergie et à développer des projets d’énergie renouvelable, pour enrichir son portefeuille de concessions et allonger sa maturité moyenne.
Cette opération stratégique est soumise aux approbations réglementaires habituelles pour ce type de transaction, notamment celles des autorités de la concurrence des pays concernés.

  • Assemblée générale des actionnaires

L’assemblée générale mixte des actionnaires de VINCI s’est réunie le 8 avril 2021. Elle a approuvé l’ensemble des résolutions qui lui étaient soumises. Le plan de transition environnementale proposé par le Groupe a reçu une approbation quasi-unanime de ses actionnaires, une première en France.

Elle a également approuvé la distribution d’un dividende de 2,04 euros par action au titre de l’exercice 2020, dont le paiement, entièrement en numéraire, est intervenu ce jour.

Compte tenu du contexte sanitaire actuel et du manque de visibilité qui en résulte, il ne peut être donné d’indication sur la politique de dividende au titre de l’exercice 2021. Ceci posé, aussi longtemps que les comptes du Groupe seront affectés par les conséquences de la crise sanitaire, il pourra être envisagé de proposer un ratio de distribution du dividende supérieur au ratio moyen constaté dans le passé10.

Conférence téléphonique

Le chiffre d’affaires et l’activité du Groupe au 31 mars 2021 seront commentés lors d’une conférence téléphonique en anglais ce jour (jeudi 22 avril 2021) à 18h15, heure de Paris.

Veuillez composer à partir de 18h10 l’un des numéros suivants
FR : +33 (0)1 72 72 74 03 PIN : 63136226#
UK : +44 (0)20 7194 3759 PIN : 63136226#
US : +1 (646) 722-4916 PIN : 63136226#

N° de réécoute (disponible sous 2 heures):
FR : +33 (0)1 70 71 01 60 PIN : 425005577#
UK : +44 (0)20 3364 5147 PIN : 425005577#
US : +1 (646) 722-4969 PIN : 425005577#

**********

Agenda

12 mai 2021

Trafics de VINCI Autoroutes et VINCI Airports en avril 2021 (après bourse)

15 juin 2021

Trafics de VINCI Autoroutes et VINCI Airports en mai 2021 (après bourse)

19 juillet 2021

Publication du trafic de VINCI Airports du 2e trimestre 2021 (après bourse)

30 juillet 2021

Publication des comptes semestriels 2021 (avant bourse)

**********

A propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions, de la construction et de l’énergie, employant plus de 217 000 collaborateurs dans une centaine de pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale, VINCI s’engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d’utilité publique, VINCI considère l’écoute et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l’exercice de ses métiers. L’ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général. www.vinci.com

RELATIONS INVESTISSEURS
Grégoire Thibault
Tél.: +33 1 47 16 45 07
gregoire.thibault@vinci.com

Alexandra Bournazel
Tél.: +33 1 47 16 33 46
alexandra.bournazel@vinci.com

CONTACT PRESSE
Service de presse VINCI
Tél.: +33 (0)1 47 16 31 82
media.relations@vinci.com

ANNEXES

ANNEXE A : DETAILS SUR LE CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE

Chiffre d’affaires* consolidé au 31 mars - Répartition France/International par pôle

Au 31 mars

Au 31 mars

Variation
2021/2020

Variation 2021/2019

En millions d’euros

2021

2020

Réelle

Comparable

Réelle

FRANCE

Concessions

1 164

1 215

-4,3 %

-4,3 %

-9,4 %

VINCI Autoroutes

1 108

1 112

-0,4 %

-0,4 %

-5,3 %

VINCI Airports

37

80

-53,9 %

-53,9 %

-58,1 %

Autres concessions**

19

24

-20,1 %

-20,1 %

-28,9 %

VINCI Energies

1 631

1 433

+13,8 %

+13,5 %

+13,8 %

VINCI Construction

2 819

2 518

+12,0 %

+11,7 %

+1,0 %

VINCI Immobilier

317

237

+33,9 %

+23,5 %

+66,9 %

Eliminations et retraitements

(120)

(180)

Total France

5 811

5 223

+11,3 %

+10,6 %

+4,2 %

INTERNATIONAL

Concessions

162

488

-66,9 %

-65,6 %

-57,1 %

VINCI Airports

119

441

-73,1 %

-72,2 %

-64,2 %

Autres concessions**

43

47

-9,7 %

+1,2 %

-4,5 %

VINCI Energies

1 774

1 739

+2,0 %

-0,1 %

+12,0 %

VINCI Construction

2 436

2 259

+7,8 %

+10,6 %

+12,5 %

Eliminations, retraitements et autres

(5)

(17)

Total International

4 367

4 470

-2,3 %

-1,5 %

+6,0 %

* Hors chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe

** VINCI Highways, VINCI Railways, VINCI Stadium

ANNEXE B : CARNET DE COMMANDES ET PRISES DE COMMANDES

Carnet de commandes





Au 31 mars

Variation

Au 31 mars

Variation

Au 31 déc.

Variation

En milliards d’euros

2021

2020

sur 12 mois

2019

vs 31 mars 2019

2020

vs 31 déc. 2020

VINCI Energies

10,9

10,2

+7 %

9,3

+17 %

9,9

+9 %

VINCI Construction

35,0

27,6

+27 %

25,7

+36 %

32,5

+8 %

Total

45,8

37,7

+21 %

34,9

+31 %

42,4

+8 %

dont :

France

17,8

16,4

+9 %

16,0

+12 %

16,9

+6 %

International

28,0

21,3

+31 %

19,0

+47 %

25,5

+10 %

Europe hors France

16,3

10,4

+57 %

10,2

+60 %

14,1

+16 %

Reste du monde

11,7

11,0

+7 %

8,8

+33 %

11,4

+2 %


Prises de commandes

Au 31 mars

Au 31 mars

En milliards d’euros



2021



2020

Variation
2021 / 2020

2019

Variation
2021/2019

VINCI Energies

4,3

4,3

-1 %

3,8

+14 %

VINCI Construction

7,3

5,4

+34 %

5,6

+29 %

Total

11,6

9,7

+19 %

9,4

+23 %

dont :

France

5,4

4,8

+13 %

5,1

+6 %

International

6,2

4,9

+25 %

4,3

+43 %


ANNEXE C : INDICATEURS VINCI AUTOROUTES ET VINCI AIRPORTS

Trafic des concessions autoroutières *

1er trimestre

En millions de km parcourus

2021

Variation 2021/2020

Variation
2021/2019

VINCI Autoroutes

9 300

-2,8 %

-11,1 %

Véhicules légers

7 454

-4,5 %

-13,8 %

Poids lourds

1 845

+4,8 %

+1,7 %

dont :

ASF

5 841

-1,8 %

-10,2 %

Véhicules légers

4 604

-3,4 %

-13,1 %

Poids lourds

1 237

+4,7 %

+2,6 %

Escota

1 356

-4,1 %

-12,7 %

Véhicules légers

1 186

-5,2 %

-14,3 %

Poids lourds

170

+5,0 %

+1,0 %

Cofiroute (réseau interurbain)

2 043

-4,7 %

-12,6 %

Véhicules légers

1 617

-6,9 %

-15,4 %

Poids lourds

426

+4,8 %

-0,4 %

Arcour

60

-1,4 %

-9,1 %

Véhicules légers

48

-3,7 %

-11,2 %

Poids lourds

12

+8,6 %

0,1 %

* Hors Duplex A86

Evolution du chiffre d’affaires de VINCI Autoroutes

au 31 mars 2021

VINCI Autoroutes

Dont :

ASF

Escota

Cofiroute

Arcour

Recettes de péage (en m€)

1 084,9

634,8

155,1

281,1

13,9

Variation 2021/20

-0,3 %

+0,6 %

-1,2 %

-1,9 %

+1,2 %

Variation 2021/19

-5,5 %

-4,4 %

-6,6 %

-7,3 %

-1,8 %

Chiffre d’affaires (en m€)

1 107,6

649,4

157,8

285,4

14,0

Variation 2021/20

-0,4 %

+0,5 %

-1,3 %

-2,1 %

+1,2 %

Variation 2021/19

-5,3 %

-4,2 %

-6,6 %

-7,3 %

-1,8 %

Trafic passagers de VINCI Airports1

1er trimestre

En milliers de passagers

2021

Variation 2021/2020

Variation 2021/2019

Portugal (ANA)

1 401

-85,0 %

-87,3 %

dont Lisbonne

741

-86,3 %

-88,2 %

Royaume-Uni

250

-97,1 %

-97,7 %

dont LGW

155

-97,9 %

-98,4 %

France

760

-78,9 %

-82,8 %

dont ADL

458

-77,5 %

-82,1 %

Cambodge

78

-95,9 %

-97,6 %

Etats-Unis

859

-58,4 %

-62,9 %

Brésil

1 375

-31,7 %

-38,2 %

Serbie

284

-69,3 %

-72,6 %

République dominicaine

781

-42,8 %

-46,6 %

Suède

52

-84,9 %

-87,0 %

Total filiales consolidées par IG2

5 838

-80,6 %

-84,3 %

Japon (40 %)

2 049

-76,3 %

-83,8 %

Chili (40 %)

2 034

-66,8 %

-70,9 %

Costa Rica (45 %)

123

-71,3 %

-72,7 %

Rennes-Dinard (49 %)

44

-63,5 %

-77,0 %

Total filiales consolidées par ME2

4 250

-72,3 %

-79,0 %

Total passagers gérés VINCI Airports

10 088

-77,8 %

-82,4 %

1 Données à 100% incluant le trafic des aéroports en période pleine.
2 IG : intégration globale ; ME : mise en équivalence

ANNEXE D : GLOSSAIRE

Chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires confiés à des entreprises extérieures au groupe : cet indicateur correspond à la prestation de construction remplie par les sociétés concessionnaires en tant que maitre d’ouvrage pour le compte des concédants. La contrepartie de ces travaux est comptabilisée en actif incorporel ou en créance financière selon le modèle comptable appliqué au contrat de concession, conformément aux dispositions de l’interprétation IFRIC 12 « Accords de concession de services ». Il s’entend après éliminations des prestations réalisées par les pôles VINCI Energies et VINCI Construction.

Evolution du chiffre d’affaires à structure comparable : il s’agit de mesurer la variation du chiffre d’affaires à périmètre et change constants.

  • Périmètre constant : l’effet périmètre est neutralisé avec la méthodologie suivante :

    • Le chiffre d’affaires de l’année N est retraité des sociétés entrantes au cours de l’année N.

    • Le chiffre d’affaires de l’année N-1 est calculé en intégrant le chiffre d’affaires en année pleine des sociétés entrantes en N-1, et en excluant les contributions des sociétés sortantes de l’année N et N-1.

  • Change constant : l’effet change est neutralisé en appliquant les taux de change utilisé en N au chiffre d’affaires en devises de l’année N-1.

Excédent/Endettement financier net : cet indicateur correspond à la différence entre les actifs financiers et les dettes financières. Selon que ce solde soit débiteur ou créditeur, il s’agit respectivement d’un excédent financier net ou d’un endettement financier net. Les dettes financières comprennent les emprunts obligataires et les autres emprunts et dettes financières (y compris dérivés et autres instruments de couverture passifs). Les actifs financiers comprennent les disponibilités et équivalents de trésorerie, ainsi que les instruments dérivés actifs.

Carnet de commandes : dans les métiers de VINCI Energies et de VINCI Construction, il représente le volume d’affaires restant à réaliser pour les chantiers dont le contrat est entré en vigueur (notamment, après l’obtention des ordres de service ou la levée des conditions suspensives) et est financé.

Prise de commandes : dans les métiers de VINCI Energies et de VINCI Construction, une prise de commande est reconnue dès lors que le contrat est non seulement signé mais aussi entré en vigueur (par exemple, après obtention de l'ordre de service ou levée de l'ensemble des conditions suspensives) et que le financement du projet est mis en place. Le montant enregistré en prise de commande correspond au chiffre d’affaires contractualisé.

Trafic passager (PAX) chez VINCI Airports : il représente le nombre de passagers ayant effectué un vol commercial à partir ou vers une plateforme aéroportuaire de VINCI Airports sur une période définie, indicateur pertinent pour estimer les revenus d'un aéroport, tant aéronautiques que non-aéronautiques.

Trafic autoroutier chez VINCI Autoroutes : il représente le nombre de kilomètres parcourus sur le réseau autoroutier géré par VINCI Autoroutes sur une période définie, par les véhicules légers (VL) et les poids lourds (PL).

1 Le nouveau pôle VINCI Construction comprend désormais, outre les activités de construction, celles d’Eurovia. Données proforma après éliminations intra-pôles.

2 Voir glossaire.
3 VINCI Highways, VINCI Railways, VINCI Stadium
4 Hors chiffre d’affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe (voir glossaire).
5 La base de comparaison avec le 1er trimestre 2020 était élevée, 2020 étant une année bissextile. Par ailleurs, les réseaux autoroutiers avaient bénéficié, début 2020, d’un effet de report de trafic suite aux perturbations du service ferroviaire.
6 Données à 100%, incluant le trafic de l’ensemble des aéroports gérés en période pleine.
7 Société concessionnaire de deux sections du périphérique de Lima (Pérou).

8 Depuis le 1er février 2021, l’ensemble constitué par VINCI Construction et Eurovia est placé sous la direction de Pierre Anjolras. Cette nouvelle organisation permettra d’optimiser le fonctionnement des activités de cet ensemble et de développer leurs synergies en les intégrant au sein d’un pôle de management unique. Comme annoncé lors de la publication des résultats annuels début février, le Groupe reportera désormais cet ensemble sous le nom de VINCI Construction.
9 Résultat opérationnel sur activité / chiffre d’affaires.
10 Au cours des dix derniers exercices, le dividende distribué a représenté en moyenne de l’ordre de 50 % du résultat net consolidé du Groupe.

Pièce jointe