La bourse ferme dans 17 min
  • CAC 40

    6 252,78
    -14,50 (-0,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 007,00
    -7,80 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    34 000,89
    +184,99 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,2058
    +0,0041 (+0,34 %)
     
  • Gold future

    1 773,80
    -8,20 (-0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    40 850,80
    -4 854,54 (-10,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 127,70
    +3,81 (+0,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,11
    +0,68 (+1,11 %)
     
  • DAX

    15 251,52
    -69,00 (-0,45 %)
     
  • FTSE 100

    6 927,05
    -11,19 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    13 951,50
    +133,09 (+0,96 %)
     
  • S&P 500

    4 170,38
    +35,40 (+0,86 %)
     
  • Nikkei 225

    29 020,63
    -167,54 (-0,57 %)
     
  • HANG SENG

    29 078,75
    +323,41 (+1,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,3846
    +0,0003 (+0,02 %)
     

INFO LE POINT. Bercy négocie l’allongement des prêts garantis par l’État à 7 ou 8 ans

Par Marc Vignaud
·1 min de lecture
Paris négocie avec Bruxelles l'allongement du prêt garanti par l'État. 
Paris négocie avec Bruxelles l'allongement du prêt garanti par l'État.

Les commerces non alimentaires sont à nouveau fermés pour un mois. Une situation qui dure depuis des mois pour les secteurs de la culture, du sport, de l'événementiel et de la restauration. Le secteur du tourisme, au premier rang duquel l'hôtellerie, paie aussi le prix fort des mesures de restriction sanitaire. Face à une situation qui perdure bien plus longtemps qu'attendu en mars 2020, le gouvernement espère obtenir, auprès de Bruxelles, un assouplissement des prêts garantis par l'État (PGE).

Depuis le début de la crise sanitaire, les entreprises ont eu massivement recours à ce pilier de la lutte anti-crise pour préserver leur trésorerie : 135 milliards d'euros ont été distribués à 669 000 d'entre elles par les banques grâce à la garantie par l'État qui peut monter jusqu'à 90 % du montant prêté pour les TPE/PME. Celles-ci peuvent emprunter jusqu'à 25 % de leur chiffre d'affaires annuel de 2019.

À LIRE AUSSINouvelles restrictions anti-Covid : les aides auxquelles vous avez droit

Mais avec le troisième confinement, leur remboursement, étalé sur six ans maximum, pourrait peser de plus en plus lourd dans les comptes des entreprises bénéficiaires. Le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, avait déjà obtenu, en janvier, la possibilité de décaler la première année de remboursement du capital un an supplémentaire, à partir de 2022. En tant que contrôleuse des aides d'État, pour garantir une concurrence équitable en Europe, la Commission européenne [...] Lire la suite