La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 682,38
    -418,97 (-2,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Inflation : voici la région où les habitants sont les plus vulnérables

loloieg/Flickr

Avec des logements chauffés au gaz et des trajets domicile-travail plus longs que la moyenne et souvent effectués en voiture, les habitants des Hauts-de-France sont particulièrement touchés par l'inflation.

L'inflation n'impacte pas tous les Français de la même manière. En fonction de vos dépenses d'énergie et d'alimentation, vous pouvez être plus exposés que d'autres face à l'augmentation des prix, expliquait déjà l'Insee dans une note de conjoncture de juin 2022. Mais cette disparité serait aussi régionale, rapporte l'Institut dans un rapport relayé par BFMTV, jeudi 8 septembre. Selon ces derniers : la région Hauts-de-France est la plus vulnérable face à l'inflation, montée à 6,1% en juillet. Plusieurs éléments expliquent cette situation. D'abord, un habitant des Hauts-de-France sur deux se chauffe au gaz de ville, une énergie dont le prix a flambé ces derniers mois, contre 30% en moyenne sur le reste du territoire.

Ensuite, la région compte plus de personnes dites modestes que la moyenne française. Plus d'un quart de la population (27%) fait partie de cette catégorie, soit une part supérieure de 5 points à la moyenne (22%), explique l'Insee sur son compte Twitter. Dans le bassin minier, l’est du département du Nord, le nord de l’Aisne et la communauté d’agglomération du Grand Calais Terres & Mers, les ménages modestes sont surreprésentés.

Autre élément explicatif : les nordistes parcourent plus de kilomètres que le reste des Français - 10,4 km contre 9,3 en moyenne sur le territoire, hors Île-de-France - pour se rendre au travail, en particulier avec leur voiture. Un combo qui explique pourquoi cette région est particulièrement touchée, car l'inflation frappe "plus intensément (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Marc Touati : "Qui profite aujourd’hui de la hausse des prix du cours du pétrole et du gaz ? La Russie. Indirectement, on est en train de financer la guerre"

Prix de l'électricité : Roussel appelle élus et entreprises à ne pas payer les factures
Immobilier, écurie, revenus privés... la fortune colossale de la reine Elisabeth II
Contribution ou taxe sur les superprofits, quelle différence ? Les éco-gestes pour vraiment économiser de l’énergie… Le flash éco du jour
Impôt de production : la suppression de la CVAE pourrait être étalée sur deux ans
La reine Elizabeth II est morte, Charles III nouveau roi