Marchés français ouverture 1 h 51 min
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,88 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,90 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 786,68
    +8,78 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0580
    +0,0049 (+0,47 %)
     
  • HANG SENG

    19 325,76
    +650,41 (+3,48 %)
     
  • BTC-EUR

    16 385,52
    +167,30 (+1,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    410,55
    +9,13 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     

Inflation, récession : “Les erreurs stratégiques impardonnables de la BCE…”

Peter Zelei Images / Getty Images

Les derniers indicateurs avancés de l’activité économique internationale viennent d’être publiés et la sanction est sévère : à l’exception de quelques pays (dont l’Inde, l’Irlande, la Suisse ou encore, dans une moindre mesure, le Japon), l’ensemble de la planète économique est en train de sombrer dans une grave récession. Les indices des directeurs d’achat “composites” (c’est-à-dire relatifs à l’ensemble des secteurs d’activité) d’octobre sont effectivement sans appel. Ils sont quasiment tous passés sous la barre des 50, donc en zone de récession : 48,3 en Chine, 48,2 tant au Royaume-Uni qu’aux Etats-Unis, 47,3 pour l’ensemble de la Zone Euro et 45,1 en Allemagne. La France se situe tout juste à la frontière, avec un niveau de 50,2. Seuls deux pays affichent des indices PMI composites en phase avec une croissance appréciable : l’Irlande, avec un niveau de 52,1, et surtout l’Inde, qui, avec un indice de 55,5, reste le leader incontesté de l’économie mondiale. Pour autant, cette résistance ne permet pas à cette dernière de rester sur le chemin de la croissance, si bien qu’une récession est en train de s’installer à l’échelle planétaire.

Les origines de cette nouvelle chute sont malheureusement nombreuses. A commencer par les flambées inflationnistes généralisées tant d’un point de vue géographique que sectoriel. Et ce, d’autant que les pénuries en tous genres se poursuivent, voire s’aggravent. A cet égard, il est clair que les confinements stricts à répétition décidés dans la locomotive (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elon Musk : Twitter se sépare de la moitié de ses effectifs dans le monde
TF1 et Canal+ signent un "nouvel accord de distribution"
Sport : le nouvel équipement à 400 euros qui arrive sur les pelouses de rugby
Camaïeu : plus de 300 ex-salariés poursuivent le combat en justice
Airbus finalise une méga-commande de 140 avions pour des compagnies chinoises