Publicité
Marchés français ouverture 5 h 4 min
  • Dow Jones

    39 069,23
    -62,27 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    15 976,25
    -20,55 (-0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    39 173,92
    -59,79 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0854
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    16 467,12
    -167,62 (-1,01 %)
     
  • Bitcoin EUR

    51 857,70
    +4 450,63 (+9,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 069,53
    -19,27 (-0,38 %)
     

Inflation : la BCE continue d’augmenter ses taux de 0,5 point malgré la crise bancaire

© DANIEL ROLAND / AFP

La Banque centrale européenne (BCE) poursuit son combat contre l’inflation. Ce jeudi, l’instance financière a annoncé l’augmentation des « trois taux d’intérêt directeurs de la BCE de 50 points de base ». Cela correspond à une hausse de 0,5 point par pourcentage. Malgré cette décision, la BCE a confié que la zone euro devrait probablement connaître une inflation « moins élevée que prévu » en 2023, notamment en raison d’une « meilleure résistance à l’économie ». D’après ses dernières prévisions, elle devrait atteindre 5,3 % en 2023, contre 6,3 % prévus fin décembre, puis 2,9 % en 2024 et 2,1 % en 2025.

L’institution a aussi déclaré que les prévisions de croissance pour l’année en cours étaient meilleures qu’attendus. Elle pourrait atteindre 1 % en moyenne, contre 0,5 prévu il y a trois mois. Elle devrait ensuite accélérer, atteignant 1,6 % les deux années suivantes.

À lire aussi Grèves en France : pourquoi leur impact sur l’économie est limité

Concernant des futures hausses, la BCE a indiqué qu’elle « renonçait à son engagement de relever encore sensiblement » ses taux dans les mois à venir. Désormais, cette décision sera déterminée en fonction de « l’évaluation des perspectives d’inflation » et non systématique.

La présidente de l’instance, Christine Lagarde, a appelé les gouvernements européens à « rapidement » réduire « de manière concertée » les soutiens aux ménages et aux entreprises. Le but est « d’éviter d’augmenter les pressions inflationnistes à moyen te...


Lire la suite sur LeJDD