Publicité
La bourse ferme dans 6 h 55 min
  • CAC 40

    8 139,38
    -56,58 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 049,95
    -24,39 (-0,48 %)
     
  • Dow Jones

    39 806,77
    -196,82 (-0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,0865
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    2 420,70
    -17,80 (-0,73 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 346,39
    +3 748,48 (+6,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 525,44
    +36,90 (+2,48 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,16
    -0,64 (-0,80 %)
     
  • DAX

    18 708,40
    -60,56 (-0,32 %)
     
  • FTSE 100

    8 393,09
    -31,11 (-0,37 %)
     
  • Nasdaq

    16 794,88
    +108,91 (+0,65 %)
     
  • S&P 500

    5 308,13
    +4,86 (+0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,2710
    +0,0003 (+0,03 %)
     

Inflation : des associations interpellent le gouvernement à propos de la loi sur les marges des supermarchés

Pascal Terjan/Flickr

Trois associations de consommateurs ont critiqué l'opération commerciale "trimestre anti-inflation", qui n'aboutira "en aucun cas" aux prix "les plus compétitifs possibles" faute de suspendre une disposition légale obligeant les supermarchés à garder une marge de 10% sur les produits alimentaires, selon un courrier au gouvernement consulté jeudi par l'AFP. L'UFC-Que Choisir, Familles Rurales et Consommation Logement Cadre de Vie (CLCV), trois importantes associations de consommateurs, ont écrit une lettre ouverte à Elisabeth Borne, se montrant très critiques sur l'opération dite du "trimestre anti-inflation", annoncée lundi par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et la ministre déléguée notamment au Commerce Olivia Grégoire.

Cette opération, qui doit entrer en vigueur le 15 mars jusqu'au 15 juin, consiste à laisser les enseignes de la grande distribution choisir librement une sélection de produits sur lesquels elles s'engagent à proposer "le prix le plus bas possible" en rognant sur leurs marges. Cette expression n'est toutefois pas définie par la loi, faisant dire aux associations que le gouvernement "se contente aujourd'hui de s'en remettre à la bonne volonté de la grande distribution pour qu'elle limite ses marges (ou prétende le faire à travers des opérations purement marketing)".

Guylaine Brohan, présidente de Familles rurales, Alain Bazot, président de l'UFC-Que Choisir et Jean-Yves Mano, président de la CLCV, suggèrent plutôt au gouvernement de suspendre une disposition (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Football : Corinne Diacre n'est plus la sélectionneuse de l'Équipe de France féminine
Un astéroïde géant pourrait s'écraser sur Terre en 2046 et détruire une ville entière
Le gouvernement veut lutter contre la fraude grâce… aux fichiers des compagnies aériennes !
Cette nouveauté fiscale qui va toucher les couples, faut-il financer votre investissement locatif en cash ? Le flash éco du jour
Réforme des retraites : le Sénat a adopté l'article 7, l'âge de départ légal passe de 62 à 64 ans