Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 787,69
    -583,33 (-0,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 402,13
    -15,74 (-1,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Inde : une entreprise installe un logiciel pour inciter les salariés à rentrer chez eux

Inde : une entreprise installe un logiciel pour inciter les salariés à rentrer chez eux (Crédit : Getty images) (Getty Images)

En Inde, une entreprise a mis au point un logiciel pour empêcher ses salariés de faire trop d’heures. À dix minutes de la fin de la journée, un message d'avertissement arrive sur tous les écrans.

Une réunion de dernière minute, un sujet important à traiter, un imprévu à gérer… Il n’est pas toujours facile de respecter scrupuleusement ses horaires de travail. Certains salariés ont tendance à déborder quand d’autres, plus ingénieux ou fainéants selon les avis, bouclent leur journée de travail en dix minutes. Pour empêcher ses collaborateurs de faire plus d’heures que prévues, une entreprise indienne a eu l’idée originale d’installer un logiciel un peu particulier. Celui-ci permet d’afficher un message de rappel de fin de journée sur tous les écrans d'ordinateur. "Avertissement !!! Votre temps de travail est terminé. Le système informatique s’éteindra dans 10 minutes. VEUILLEZ RENTRER CHEZ VOUS !", peuvent lire quotidiennement les 40 salariés.

Cette histoire repérée par Ouest-France a bien entendu surpris les premiers concernés : les salariés. Enchantée par le procédé, l’une d’entre elles a raconté cette expérience sur le réseau social LinkedIn : "Mon employeur soutient #WorkLifeBalance. Ils ont mis ce rappel spécial, qui verrouille mon bureau après les heures de bureau et émet un avertissement (….) Oui, à cette époque, nous croyons aux horaires de travail flexibles et à un environnement heureux".

Le Covid a aidé à la prise de conscience

Shweta Shukla, la PDG et cofondatrice de SoftGrid, la société informatique à l’origine de cette initiative, a confié que la pandémie de Covid-19 avait été l’élément déclencheur. Citée par la BBC, la chef d’entreprise explique que la "pandémie a déséquilibré nos journées de travail" et qu’elle-même avait eu "du mal à trouver du temps" pour s’occuper de son enfant. Elle estime aussi que ce logiciel, installé sur tous les ordinateurs depuis six mois, était "plus amusant qu’un mémo ou un e-mail ennuyeux".

PUBLICITÉ

Et si un salarié effectue une tâche importante à 19h au moment où l’ordinateur doit s’éteindre ? Pas de panique, les salariés ont le droit de simplement redémarrer l’ordinateur. Droit à la déconnexion oblige, la société demande aussi à ses employeurs de pas passer d’appels ni envoyer d’e-mails professionnels en dehors de leurs horaires de travail.

VIDÉO - Le droit à la déconnexion pourrait-il devenir la norme en Europe ?