La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 677,64
    +30,33 (+0,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 942,62
    +21,35 (+0,54 %)
     
  • Dow Jones

    33 476,46
    -305,02 (-0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,0545
    -0,0014 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    1 809,40
    +7,90 (+0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    16 269,50
    -173,65 (-1,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    402,11
    -4,14 (-1,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,59
    +0,13 (+0,18 %)
     
  • DAX

    14 370,72
    +106,16 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 476,63
    +4,46 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 004,62
    -77,39 (-0,70 %)
     
  • S&P 500

    3 934,38
    -29,13 (-0,73 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2250
    +0,0012 (+0,10 %)
     

Incapable de conduire en raison de son handicap, il reçoit 15 contraventions

Nicolas Sandanassamy/Capital

Handicapé, cloué au fond de son lit depuis des années, mais verbalisé pour des excès de vitesse, feux rouges grillés ou des stationnements gênants. C'est la situation ambivalente dans laquelle s'est retrouvé un homme en situation de handicap résidant à Lavérune, dans l'Hérault, nous raconte Midi Libre. En quelques mois, l'homme a reçu pas moins de quinze contraventions de ce genre pour des infractions qu'il n'a bien évidemment pas pu commettre eut égard à son état physique. En effet, la victime dans cette affaire est clouée au fond de son lit depuis plusieurs années.

Mais bien entouré par ses proches et du personnel médical, il s'est résolu à déposer plainte. Très rapidement, les enquêteurs vont flairer la piste de l'usurpation d'identité. Ils vont très vite se rendre compte qu'un certificat d'immatriculation a été établi au nom de la victime à l'été 2020. Pour retrouver trace de son auteur, ils vont alors se rendre au garage qui a délivré la carte grise. Ils vont tomber sur un nom ; d'ailleurs, le patron du garage se souvient que l'homme lui avait présenté un permis de conduire.

Les enquêteurs affinent leurs recherches et se rendent compte que l'homme est déjà défavorablement connu de leurs services, un trentenaire possédant un permis algérien, mais non valable en France. Restait une question en suspens : comment le permis de conduit de la victime handicapée avait pu atterrir entre ses mains ? Les enquêteurs vont se pencher sur sa compagne. Ils vont découvrir qu'elle exerce en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment les robots et l'IA contribuent au développement de batteries plus performantes
Les constructeurs automobiles sous-estimeraient leurs émissions de CO2
Un radar tourelle abattu en pleine ville
Vous pourriez bientôt rouler dans une Mini aux couleurs de Lidl
ZFE : une proposition de loi pour les supprimer soutenue par 40 millions d’automobilistes