Marchés français ouverture 5 h 8 min

Impôts locaux : ces villes où la pression fiscale est la plus forte pour les habitants

Dernière ligne droite. À quinze jours des élections municipales, les électeurs balaient les sujets principaux : sécurité, propreté, et bien sûr impôts locaux ! Pas simple pour un habitant de se rendre compte du niveau de pression fiscale au sein de sa commune... Est-elle faible ou forte par rapport à une ville qui affiche un profil similaire ? Un indicateur, appelé “effort fiscal” offre une réponse à cette interrogation. Ce ratio permet de dire à quel niveau les taux d’imposition d'une commune se situent par rapport à un même groupe de villes. En pratique, il est obtenu par un calcul “en rapportant les produits de la taxe foncière, de la taxe d'habitation et de la taxe sur les ordures ménagères au potentiel fiscal* de la commune”, détaille France Urbaine, une association qui regroupe les plus grandes collectivités locales.

Qu'en est-il donc pour les villes de plus de 100.000 habitants ? Grâce à une étude extrêmement précise, réalisée par le cabinet de Michel Klopfer, consultant en finances locales, Capital a pu comparer la situation des plus grandes villes de l'Hexagone. Au sein de ces communes, la moyenne de l'effort fiscal est de 1,20. C’est-à-dire que toutes les villes au ratio supérieur à 1,20 ont des taux d'impôts locaux supérieurs à la moyenne des communes de 100.000 habitants, et à l'inverse quand le ratio est inférieur, les taux sont plus bas que la moyenne de ces communes.

Dans la plupart des cas, un effort fiscal élevé se traduit aussi par un niveau d’impôt - ce que vous payez réellement - plus important. Mais attention, il peut exister quelques exceptions. En effet, rappelons que les impôts locaux se calculent en appliquant des taux d'imposition votés par les collectivités à une base cadastrale correspondant à la valeur locative théorique des logements. Or ces bases cadastrales, calculées à partir d'une photographie du marché locatif de 1970, n'ont jamais été réactualisées depuis. Au point qu'elles sont aujourd'hui largement sous-évaluées sur certains marchés

(...) Cliquez ici pour voir la suite

AOP, IGP… des fraudes à la pelle sur les labels de qualité alimentaires
Immobilier : quel régime fiscal pour louer une maison meublée ?
L'affaire de la demeure libanaise de Carlos Ghosn sera réglée à la fin du mois
Cotisations, réversion, droits familiaux… ce que change la version 49.3 du projet de loi retraite
Baisse des frais de notaire : ce qui change réellement pour les ventes immobilières