La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 222,83
    -256,77 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    14 131,39
    +61,97 (+0,44 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2129
    +0,0022 (+0,18 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    33 115,61
    +2 024,91 (+6,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 003,00
    +34,16 (+3,53 %)
     
  • S&P 500

    4 235,70
    -11,74 (-0,28 %)
     

Impôts 2021 et IFI : les pièges de la déclaration

·1 min de lecture
un homme d'affaires pris dans un piège
un homme d'affaires pris dans un piège

Les redevables de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) doivent déclarer leur patrimoine dans les mêmes conditions que les revenus, c’est-à-dire en ligne avant la date limite du 8 juin pour les derniers départements. Ils doivent joindre une 2042-IFI à leur déclaration de revenus.

Comment évaluer son patrimoine ?

Vous êtes concerné si votre patrimoine immobilier net a une valeur supérieure à 1 300 000 euros. Pour le savoir, il faut additionner la valeur de tous vos actifs immobiliers. Il peut s’agir de biens détenus directement (maisons, appartements, terrains…) ou via des parts de société (SCPI, SCI...). Dans le cas d’un bien qui ne vous appartient pas complètement (indivision), vous retenez la valeur de votre quote-part. Vous déduisez ensuite le passif, essentiellement les emprunts dont vous restez redevable pour l’acquisition des biens soumis à l’IFI, ainsi que les travaux et certaines impositions (IFI et taxe foncière).

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Épargne salariale : pourquoi vous êtes si mal conseillé pour placer votre argent
- Impôt 2021 : deux déclarations en une pour les travailleurs indépendants
- Livret A, impôt... 5 raisons de bien réfléchir avant de placer sa prime d'épargne salariale