Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 090,78
    -580,26 (-1,46 %)
     
  • Nasdaq

    16 748,37
    -53,17 (-0,32 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0813
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 478,95
    -1 928,15 (-2,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 470,89
    -31,77 (-2,11 %)
     
  • S&P 500

    5 271,16
    -35,85 (-0,68 %)
     

Immobilier : quels sont les biens qui se vendent mal ?

OceanProd / Adobe Stock

L’immobilier se porte mieux. C’est ce qu’observent les experts du secteur. Tout du moins, ils espèrent que les frémissements et la reprise des achats et ventes de biens se poursuive. Malgré une amélioration générale, certains appartements et maisons n’attirent toujours pas les acheteurs. En outre, une étude récente de Homeloop, spécialiste de l’achat immobilier instantané, relayée par Le Monde, le 3 mai 2024, montre que les acquéreurs sont plus frileux. Ils visitent, en moyenne, deux fois plus de bien qu’il y a un an. Ainsi, ils en réalisent six, contre trois auparavant.

D’après Sébastien Kuperfis, responsable des agences Junot, «la crainte est d’acheter trop cher». Interrogé par le quotidien national, il assure que, désormais, c’est la qualité du bien qui prime. Exit donc les nuisances sonores, les rez-de-chaussée ou encore les logements sombres qui ont de plus en plus de mal à trouver preneur. Et le quartier peut ne pas compter. Ainsi, un bien d’exception situé, non loin de l’avenue Victor Hugo dans le prestigieux 16e arrondissement de Paris, est toujours en vente après plusieurs mois, parce qu’au premier étage.

De son côté, Julien Haussy, fondateur des agences Espaces atypiques, a observé que les biens nécessitant des travaux ne trouvent plus preneur non plus. Dans les colonnes du Monde, il assure que «c’est déjà le cas en temps normal, mais la situation s’est accentuée». Et pour cause, le coût des matériaux a subi les affres de l’inflation. Par ailleurs, les passoires énergétiques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Résidence secondaire : la surtaxe d’habitation, une bombe à retardement pour les propriétaires
Crédit immobilier : les taux baissent encore… mais moins vite qu’espéré
Immobilier : quel est ce projet hors-norme qui va voir le jour à Toulouse ?
Immobilier : combien de mètres carrés pouvez-vous acheter dans votre ville en mai 2024 ?
Immobilier : quelles sont les attentes des Français ? Notre sondage exclusif