La bourse ferme dans 5 h 54 min
  • CAC 40

    6 269,75
    -88,99 (-1,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 659,86
    -48,53 (-1,31 %)
     
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,0714
    +0,0017 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    1 857,40
    +9,60 (+0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    27 337,89
    -1 239,19 (-4,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    653,88
    -21,00 (-3,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,76
    -0,53 (-0,48 %)
     
  • DAX

    14 027,27
    -148,13 (-1,04 %)
     
  • FTSE 100

    7 480,45
    -32,99 (-0,44 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    26 748,14
    -253,38 (-0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 112,10
    -357,96 (-1,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2485
    -0,0103 (-0,82 %)
     

Immobilier : un nouvel audit énergétique bientôt obligatoire pour certaines ventes

L’étau se resserre autour des propriétaires de logements énergivores. Un décret et un arrêté parus ce jeudi 5 mai au Journal officiel confirment le calendrier annoncé en fin d’année dernière par le gouvernement et entérinent l’entrée en vigueur de l’audit énergétique obligatoire pour les logement particulièrement consommateurs d’énergie. Rappelons pour commencer que toute vente immobilière est soumise à la fourniture d'un diagnostic de performance énergétique (DPE), qui renseigne sur la consommation et les émissions de gaz à effet de serre du logement. Mais, lorsque ce diagnostic fera apparaître de piètres performances énergétiques à un bien mis en vente, son vendeur devra nécessairement réaliser un audit énergétique en plus.

Cette mesure, instaurée par la loi climat et résilience de 2021, devait initialement s’appliquer au 1er janvier 2022, mais elle a été reportée de quelques mois et entrera finalement en vigueur à partir 1er septembre. Le décret fixe un calendrier progressif : seuls les logements notés F et G en DPE - les fameuses passoires thermiques - seront soumis à cette nouvelle obligation dès la rentrée. Suivront les logements étiquetés E, à partir du 1er janvier 2025, puis les biens classés D, à compter du 1er janvier 2034. Notons ensuite que cette contrainte ne s’appliquera qu’aux seules mises en vente de maisons individuelles et d’immeubles en monopropriété.

Mais qu’est-ce que ce nouvel audit ? Plus complet que le DPE, il consiste en une analyse plus fine des caractéristiques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : les prix et les loyers dans plus de 100 villes en France
Crédit immobilier : pourquoi les taux continuent d’augmenter
Location meublée : comment tirer profit de l’amortissement pour réduire votre impôt
Rénovation énergétique : quels enjeux et quelles aides pour les copropriétaires ?
Immobilier : pourquoi investir dans une ville où les rendements locatifs sont élevés n’est pas toujours une bonne idée ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles