Marchés français ouverture 3 h 20 min
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 834,87
    +401,25 (+1,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1962
    +0,0027 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    26 586,21
    +244,72 (+0,93 %)
     
  • BTC-EUR

    16 199,23
    -189,81 (-1,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,58
    +15,98 (+4,38 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     

Immobilier : déjouez les pièges du ravalement de façade

Michèle MEINAC
·1 min de lecture

La neige, la pluie, le froid, la chaleur ou encore la pollution soumettent les murs des maisons et des immeubles à rude épreuve. Peintures, crépis et enduits peuvent finir par cloquer au risque de favoriser les infiltrations d’eau qui déstabilisent la pierre et la brique, voire provoquent des fissures. Votre patrimoine immobilier risque alors de se dégrader et de se dévaloriser.

Que ce soit pour le préserver ou pour se plier à la règlementation de l’urbanisme, tout propriétaire ou tout copropriétaire se trouve un jour ou l’autre confronté à la question du ravalement de façade. Mais cette opération redoutée en raison de son coût n’est pas facile à appréhender car elle couvre une réalité très large allant de la simple remise en état de propreté des façades, au renforcement de l'isolation thermique ou en passant par des travaux de réparation plus poussés quand celle-ci sont dégradées.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Achat immobilier : comment trouver une maison à 100 000 euros
- Internet, mobile, SVoD... Payez-vous plus cher que la moyenne pour vos abonnements ?
- Gaz : encore une hausse à prévoir sur votre facture en novembre