Publicité
Marchés français ouverture 58 min
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 624,92
    +54,16 (+0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0740
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    18 315,83
    -114,56 (-0,62 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 998,89
    +70,18 (+0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 392,18
    +9,52 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

Immobilier : la carte de France des logements vacants, par département

Getty / Jan Hakan Dahlstrom

C’est une statistique qui interpelle, en période de forte pénurie de biens à louer. Selon l'Institut national des statistiques et des études économiques (Insee), qui a publié une étude sur le sujet mardi 16 janvier, le nombre de logements vacants a augmenté de 1,1 million en France depuis 2005. En 2023, l’Hexagone comptait ainsi pas moins de 3,1 millions de biens inoccupés, soit environ 8,1% du parc de logements. Capital vous propose de découvrir les taux de logements vacants par département ainsi que l’évolution du nombre de biens inoccupés depuis 2009.

«La part de logements vacants est plus forte dans les espaces les moins denses en population, en dehors des aires d’attraction des villes, ainsi que dans les aires de moins de 200 000 habitants», précise l’Insee. Les départements ruraux situés le long de de la diagonale des faibles densités, la fameuse «diagonale du vide», sont particulièrement touchés par le phénomène de vacance. Le taux de biens inoccupés est par exemple supérieur à 11% dans les départements de la Creuse, la Nièvre, les Ardennes, le Cher, l’Yonne, l’Indre, la Meuse, l’Orne et les Vosges. Ils sont également particulièrement élevés dans les Dom-Tom, notamment en Martinique (16,1%) et en Guadeloupe (5,1%).

A l’inverse, les taux de vacances restent plus faibles dans les aires d’attraction des villes les plus peuplées, dans les territoires en croissance démographique ou dans ceux réputés pour leur attrait touristique. Les biens inoccupés sont ainsi moins nombreux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : les prix des maisons et appartements en Île-de-France ont dégringolé !
MaPrimeRénov’ 2024 : déjà un flop pour les aides à la rénovation nouvelle version ?
Immobilier : voici les prix pour acheter à Allauch, nouveau décor de Plus belle la vie
Crédit immobilier : ce que vous gagnez en changeant d’assurance emprunteur, selon votre profil
Immobilier : les ventes de logements ont enregistré une chute historique en 2023