Marchés français ouverture 4 h 43 min
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    23 146,37
    -185,57 (-0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1692
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    24 515,51
    -71,09 (-0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    11 526,73
    -22,45 (-0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,00
    +21,32 (+8,79 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     

Immobilier : un étudiant peut-il louer un logement Pinel ?

Charles MULLER
·1 min de lecture

En septembre 2018, le gouvernement lançait le « Plan 60 000 ». Objectif : créer 60 000 logements étudiants d’ici 2022. Deux ans plus tard, on est loin du but, d’après la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE) qui estime à seulement 30 373 le nombre de logements construits ou en cours de construction. « Il existe de fortes tensions locatives dans de nombreuses villes, entraînant alors une hausse importante des loyers », s’inquiète ainsi la FAGE dans son étude 2020 sur le coût de la vie étudiante.

Un loyer encadré, parfait pour les étudiants

La pénurie de logements dans les grands centres urbains n'est pas nouvelle. Pour inciter à la construction, l’Etat a mis en place des dispositifs d'investissement locatif, type Scellier, Duflot ou actuellement Pinel. Le principe du Pinel est assez simple : en contrepartie d’une réduction d’impôt, le contribuable doit investir dans un logement neuf et le proposer à la location pendant une certaine durée, à des ménages à faibles ressources et à un loyer bas.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Boursorama, ING, Fortuneo... Les banques en ligne à un tournant
- Impôts : pourquoi les jouets risquent de vous coûter plus cher
- PayPal va facturer jusqu'à 12 euros aux clients inactifs