La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    47 949,03
    -1 127,04 (-2,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

Les immigrés ne seraient pas assez nombreux en France, selon une étude

·2 min de lecture
Les immigrés ne seraient pas assez nombreux en France selon une étude (Getty Images)

Le rapport du Conseil d’analyse économique recommande aussi d’accroître l’immigration qualifiée en France.

Si chaque candidat à la présidentielle de 2022 tente d’imposer ses thèmes de campagne avec plus ou moins de réussit dans le débat public, le sujet de l’immigration alimente fréquemment les discussions. Pourtant, selon les sondages, les Français sembleraient davantage préoccupés par le pouvoir d’achat, la santé ou encore l’écologie. C’est dans ce contexte que le Conseil d'analyse économique (CAE) vient de sortir une note sur l’immigration dans notre pays. Elle résulte du travail de deux auteurs, Emmanuelle Auriol, membre du CAE et professeure à l’Ecole d’économie de Toulouse, et Hillel Rapoport, de l’université Paris-I et de l’Ecole d’économie de Paris.

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Les deux économistes n'y vont pas par quatre chemins. Selon eux, l’immigration en France est peu qualifiée, peu diversifiée et peu nombreuse". Alors que de nombreuses entreprises peinent à recruter, ils défendent l'idée selon laquelle la France gagnerait à accroitre le nombre d'étrangers qualifiés qui entrent dans notre pays. "Le flux annuel des immigrés permanents entrant en France (...) était de 292 000 personnes en 2019, soit 0,41 % de sa population". C’est deux fois moins que la moyenne des pays de l’OCDE. La CAE note aussi que "les pays avec les plus haut taux d’immigration au monde sont tous des pays riches".

La France ne fait plus rêver les cerveaux 

Autre constat : la population immigrée qui arrive en France n’est pas assez qualifiée. Près de quatre sur dix ont un niveau scolaire égal ou inférieur au brevet des collèges. Autrefois prisée par les intellectuels, les chercheurs et les entrepreneurs du monde entier, la France a perdu de son attrait depuis une trentaine d’années. La faute à une politique migratoire "a minima centrée sur l’immigration de droit" et une immigration de travail qualifié bien trop "marginale". Ce déclassement s’illustre par la 19e place occupée par la France au classement mondial "compétitivité et talents" de l’INSEAD qui mesure la capacité d’un pays à attirer, à produire et à retenir des talents.

Autre faiblesse mis en lumière par le Conseil d'analyse économique, celle de l’origine des immigrés. L’INSEE rapporte qu’en 2020, 70% des immigrés non-européens habitant en France sont nés en Afrique. Les deux-tiers d’entre eux viennent du Magreb. Le CAE recommande de "repenser la politique migratoire" nationale en développant des canaux d'immigration "variés" en terme d'origine géographique pour créer des passerelles avec d'autres pays et ainsi stimuler le commerce extérieur. 

VIDÉO : Les immigrés touchés de façon "disproportionnée" par les pertes d'emploi (OCDE)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles