La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 101,72
    -103,83 (-0,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Les images thermiques sont un bon moyen de dérober un mot de passe

Des chercheurs de l’université de Glasgow ont travaillé sur les méthodes pour dérober un mot de passe avec une caméra thermique. On peut retrouver la combinaison dans 76 % des cas, 30 secondes après le passage de la personne.

On se rapproche ici d’un scénario de film d’espion, mais dites-vous que si les chercheurs travaillent dessus, les agents du renseignement y ont forcément songé aussi. Une équipe de l’université de Glasgow a publié une étude le 26 septembre sur les moyens pour dérober un mot de passe avec une caméra thermique. Des appareils de ce genre peuvent être vendus pour 300 euros sur les sites d’e-commerce. Nos doigts laissent une trace de chaleur à chaque fois qu’ils pianotent sur un clavier d’une température différente que celle de notre corps. En mesurant l’intensité relative des zones les plus chaudes, il est possible de déterminer les lettres, chiffres ou symboles spécifiques qui composent le mot de passe et d’estimer l’ordre dans lequel ils ont été utilisés.

Des recherches antérieures ont montré que des êtres humains peuvent déjà deviner par eux-mêmes les touches employées en examinant attentivement les images thermiques, prises entre 30 et 60 secondes après que les surfaces ont été touchées. L’équipe est allée plus loin en développant une intelligence artificielle pour devenir plus efficacement les combinaisons de codes.

Sur 1 500 images, ils ont découvert que l’IA était capable de révéler 86 % des mots de passe lorsque les images thermiques sont prises dans les 20 secondes,

[Lire la suite]