Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 676,38
    +960,59 (+1,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 227,47
    +28,90 (+2,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Hydrogène : dans les coulisses de la gigafactory du fabricant français McPhy

Capital

Depuis que le PDG de Tesla, Elon Musk, a imposé le terme de gigafactory dans le langage courant il y a dix ans, ce concept d’usine géante est un peu mis à toutes les sauces. On ne pourra pas reprocher à la société française McPhy de le galvauder. Inauguré jeudi 13 juin, en Franche-Comté, son site de Belfort est immense. Impériale, l'usine s'étend sur 20 000 mètres carrés et 8 hectares de terrain extensibles. Bientôt, des électrolyseurs hors normes permettant de produire de l'hydrogène sortiront de ce bâtiment. Mais pour l’heure, l’usine baignée de lumière paraît encore vide malgré la foule de partenaires et d'investisseurs se pressant à l'ouverture. Il faut un peu d'imagination pour se représenter les longues lignes de production automatisées qui trôneront là dans quelques semaines.

«Nous serons capables d'atteindre 1 gigawatt de capacité de production par an à partir de 2026», nous explique Antoine Ressicaud, directeur général adjoint en charge de la production. «C’est exactement la définition d’une gigafactory». Soit juste un peu moins qu'un réacteur nucléaire comme Flamanville. Du jamais vu en France.

Les électrolyseurs servent à produire de l’hydrogène vert à partir d’électricité renouvelable ou nucléaire. Jusqu’ici on parlait surtout de gigafactories pour les batteries électriques et les panneaux photovoltaïques. Pourtant, l’hydrogène décarboné compte déjà des sites conséquents pour les piles et les réservoirs depuis l’année dernière. McPhy vient compléter le tableau avec (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le programme du Front populaire, un risque de crise grecque pour la France, alertent les PME
Fonction publique : Guerini n’abandonne pas la réforme explosive des rémunérations et des carrières
«Le programme économique du Front populaire n'est pas du tout adapté» (S. Bersinger, Asterès)
Législatives : connaissez-vous Plan Procu, le Tinder des procurations de vote ?
Ruinée, cette ancienne star du PSG est désormais chauffeur Uber