Marchés français ouverture 8 h 19 min
  • Dow Jones

    29 969,52
    +85,73 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    12 377,18
    +27,82 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    26 809,37
    +8,39 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,2151
    +0,0035 (+0,29 %)
     
  • HANG SENG

    26 728,50
    +195,92 (+0,74 %)
     
  • BTC-EUR

    16 017,22
    +375,36 (+2,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    382,19
    +7,79 (+2,08 %)
     
  • S&P 500

    3 666,72
    -2,29 (-0,06 %)
     

Huawei a vendu sa marque de smartphones Honor pour faire face aux sanctions américaines

·2 min de lecture

Huawei se sépare de sa marque Honor. Le géant chinois des télécoms a annoncé mardi 17 novembre que cette opération est nécessaire pour la sauver des "terribles" tensions que provoquent les sanctions américaines sur son approvisionnement. Le groupe privé basé à Shenzhen (sud de la Chine) est dans le collimateur du président Donald Trump qui le soupçonne d'espionnage potentiel au profit de Pékin, ce dont l'entreprise se défend.

Huawei, l'un des trois principaux fabricants de smartphones au monde, a ainsi été placé l'an dernier par Washington sur liste noire afin de l'empêcher d'acquérir des technologies et composants américains indispensables à ses téléphones. Honor, une marque d'entrée de gamme, a été achetée par un consortium de 40 entreprises chinoises comprenant des distributeurs, des agents et d'autres sociétés dont la survie dépend de celle de la marque, ont indiqué mardi Huawei et ce consortium dans des communiqués séparés.

À lire aussi — Huawei ne pourra plus mettre à jour les services Google sur ses anciens téléphones Android

Le géant chinois des télécoms y affirme que sa production d'appareils grand public "est soumise à de terribles pressions" en raison des sanctions américaines.

"La vente aidera les vendeurs et les fournisseurs de Honor à surmonter cette période difficile", a estimé Huawei, espérant qu'en sortant de l'orbite du groupe, la marque pourra reprendre ses approvisionnements en composants. Cette opération est le dernier signe en date que les sanctions américaines pèsent lourdement sur les activités de Huawei, leader mondial des équipements de réseaux télécoms.

Honor, marque destinée principalement aux jeunes et aux petits budgets, vend selon Huawei quelque 70 millions de téléphones par an. Après cette vente, Huawei ne dispose plus d'aucune action et "n'est plus impliqué dans la gestion des affaires ni dans les prises de décision de la nouvelle entreprise Honor", a-t-il précisé.

L'administration Trump a pris des mesures pour chasser Huawei du marché (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Apple va abaisser la commission qu'il prélève aux petits développeurs d'applis
Twitter baptise ses stories 'Fleet', comme une marque de lavement intestinal américaine
Les retards de livraison des nouvelles Xbox pourraient s'étendre jusqu'en avril 2021
Le réseau social français Yubo lève 40 M€ pour s'étendre dans le monde
Amazon vend maintenant des médicaments sur ordonnance aux Etats-Unis