Marchés français ouverture 8 h 22 min
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,17 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1311
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,21 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    43 583,22
    -161,18 (-0,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     

Un homme en garde à vue pour avoir félicité son fils qui avait crié "Allahu Akbar" pendant l'hommage à Samuel Paty

·1 min de lecture

Appelé sur place après l'incident provoqué par son fils, l'homme de 43 ans a également proféré des insultes à l'encontre du personnel de l'établissement.

Alors que des millions d'élèves ont célébré vendredi la mémoire du professeur Samuel Paty assassiné il y a un an, un incident s'est produit pendant l'hommage organisé au collège Jean Zay à Valence (Drôme). Un élève de l'établissement a crié "Allahu Akbar" pendant l'hommage, selon une source policière à BFMTV.

La direction du collège a donc contacté le père de l'adolescent pour l'informer de la situation et lui indiquer la sanction de l'élève qui prendra la forme d'un avertissement. Le père du collégien s'est alors rendu sur place. ll a félicité son fils pour son comportement, l'a soutenu et proféré des insultes à l'encontre du personnel de l'établissement. 

La direction a alors contacté la police qui a interpellé l'homme de 43 ans. Il est toujours en garde à vue mardi matin.

98 incidents 

Au lendemain de l'hommage rendu à Samuel Paty dans les établissements scolaires, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer avait signalé le recensement de 98 incidents.

"Ce sont des incidents de nature variable: des interruptions pendant les hommages, un élève qui dit n'importe quoi ou un élève qui est menaçant. Tout ceci reste des cas très isolés et que nous traitons, il y a un suivi", avait-t-il précisé. 

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l'Elysée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles