La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 165,71
    +7,12 (+0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Heineken va fermer sa dernière grande brasserie située en Alsace

PIXABAY

Cette annonce de Heineken survient dans un contexte de "baisse des parts de marché", et un plan d'investissement pour les sites de Marseille et Mons-en-Baroeul (Nord). La fermeture de la brasserie alsacienne menace 220 emplois. "Le dialogue social sera la priorité des prochains mois", a fait savoir dans un communiqué le groupe, qui ambitionne de parvenir à un "accord collectif" autour d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).

Heineken justifie l'arrêt de cette activité par "les nombreuses contraintes auxquelles est soumis le site", son enclavement en centre-ville qui "empêche tout agrandissement", ses "coûts de production trop importants du fait de certains équipements vétustes" et sa "stratégie de diversification industrielle qui n'a pas porté ses fruits". Les volumes produits à Schiltigheim seront transférés vers les deux autres sites de production français, à Mons-en-Baroeul et Marseille. Ces deux sites bénéficieront d'un plan d'investissement de 100 millions d'euros en vue notamment de leur agrandissement et de "l'amélioration de la performance environnementale".

"Ce projet de concentration de notre outil de production sur deux brasseries au lieu de trois actuellement est nécessaire pour assurer notre compétitivité en France à long-terme", a déclaré Pascal Gilet, PDG d'Heineken France, cité dans le communiqué. "Nous examinerons également avec attention toute offre de reprise du site qui pourrait être proposée."

>> Achetez et vendez vos placements (Bourse, cryptomonnaies…) (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Télécom : Iliad, maison-mère de Free, en "forte croissance" au 3e trimestre avec des nouveaux abonnés
Jeff Bezos annonce qu'il fera don de la majorité de sa fortune à des associations caritatives
CAC 40 : les dividendes ont atteint des sommets en 2021
Les ventes de vêtements en magasin ne cessent de baisser
Decathlon, Peugeot et Leclerc restent en tête des entreprises préférées des Français