Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 651,23
    -26,40 (-0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 446,88
    -21,22 (-1,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Hausse des prix EDF, tarif réglementé supprimé... Les conseils du médiateur pour alléger votre facture

prix électricité - © chevanon wonganuchitmethaEyeEm - stock.adobe.com
prix électricité - © chevanon wonganuchitmethaEyeEm - stock.adobe.com

La rédaction de MoneyVox a reçu de nombreuses questions de lecteurs suite à la hausse de 15% des tarifs réglementés de l'électricité et du gaz depuis le début de l'année. Nous en avons relayé plusieurs auprès d'Olivier Challan Belval, le médiateur de l'énergie. Il dirige cette autorité publique indépendante qui a non seulement pour missions de proposer des solutions amiables aux litiges avec les entreprises du secteur de l'énergie, mais aussi d'éclairer les consommateurs sur leurs droits.

Olivier Challan Belval : « Le bouclier tarifaire est un mécanisme temporaire mis en place par le gouvernement pour protéger les consommateurs face à la forte augmentation des prix de l'énergie. D'autres mécanismes de protection plus ciblés, comme le chèque énergie classique et trois chèques énergie exceptionnels, ont permis d'apporter une aide supplémentaire aux foyers les plus précaires.

« Cibler les mesures de soutien sur les ménages qui en ont le plus besoin, en augmentant le montant du chèque énergie pour les foyers précaires »

PUBLICITÉ

Si les prix de l'énergie venaient à se maintenir à un niveau élevé, maintenir le bouclier tarifaire actuel serait particulièrement lourd pour les finances publiques et il serait nécessaire de réfléchir à des mesures de protection davantage pérennes ; il serait ainsi possible de cibler les mesures de soutien sur les ménages qui en ont le plus besoin, en augmentant le montant du chèque énergie pour les foyers les plus précaires, au besoin en augmentant le plafond de ressources d'éligibilité ; le soutien financier apporté aux autres consommateurs pourrait alors être réduit, permettant un signal prix plus incitatif que le plafonnement actuel à 15% d'augmentation, ce qui pourrait avoir pour effet d'inciter les foyers à faire des efforts de sobriété, à investir dans des équipements d'efficacité énergétique et accélérer la transition énergétique.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Prime carburant de 100 euros, retraite Agirc-Arrco, taux immobilier... Tout ce qui change au 1er mars
- Impôts sur l'immobilier : qui doit encore régler la taxe d'habitation en 2023 ?
- Pourquoi il faut un chèque alimentaire de 65 euros par mois aux plus modestes, selon Familles rurales