La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 226,08
    +257,09 (+0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,0527
    +0,0119 (+1,15 %)
     
  • HANG SENG

    18 736,44
    +139,21 (+0,75 %)
     
  • BTC-EUR

    16 075,77
    -238,55 (-1,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,26
    -4,90 (-1,21 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     

Le hacker fait peur : il est temps de détruire le mythe

[CHRONIQUE] La cybersécurité charrie de nombreux clichés et idées reçues, ce qui empêche parfois le grand public de comprendre réellement les enjeux sous certaines affaires. C’est ce que la chronique de Numerama démystifie cette semaine, dans l’émission le Meilleur des mondes sur France Culture, dont nous sommes partenaires.

Si je vous dis : un pull à capuche noir, des cernes jusque par terre, des litres de café et des doigts qui tapotent à la vitesse de l’éclair sur un clavier… Vous me dites ? Vous me dites ? Un hacker bien sûr ! C’est comme ça que la fiction les représente depuis des décennies. Il y a les Missions Impossible, les James Bond, mais aussi la télé : personne n’aura échappé à l’incontournable Mr Robot, la série qui met en scène Elliot Alderson, un informaticien irascible avec des troubles d’anxiété sociale, mais brillant pirate manipulateur.

Quand c’est Elliot Alderson qui parle de « routage en oignon », ça fait tout de suite très peur. Pourtant, ce qu’énumère le petit génie de l’informatique n’a rien de très complexe, lorsque l’on s’intéresse au fonctionnement du dark net. Le navigateur Tor, dont il parle, est d’ailleurs majoritairement utilisé par des internautes qui se rendent sur des sites tout à fait ordinaires. En 2020, une étude a montré que seuls 7 % utilisaient Tor pour se rendre sur les parties « cachées » du web.

Il existe de nombreuses illusions sur les hackers

Ce n’est néanmoins qu’un exemple parmi d’autres,

[Lire la suite]