La bourse ferme dans 4 h 29 min
  • CAC 40

    6 507,59
    -15,85 (-0,24 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 745,03
    -4,32 (-0,12 %)
     
  • Dow Jones

    33 309,51
    +535,11 (+1,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0340
    +0,0038 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    1 806,00
    -7,70 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    23 697,39
    +1 221,00 (+5,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    576,42
    +45,20 (+8,51 %)
     
  • Pétrole WTI

    92,64
    +0,71 (+0,77 %)
     
  • DAX

    13 693,61
    -7,32 (-0,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 484,44
    -22,67 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    12 854,80
    +360,88 (+2,89 %)
     
  • S&P 500

    4 210,24
    +87,77 (+2,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2208
    -0,0010 (-0,09 %)
     

Guerre en Ukraine : plusieurs pays occidentaux accordent du temps à Kiev pour rembourser ses dettes

L'Ukraine aura un peu de répit. Plusieurs pays dont la France, les Etats-Unis, l'Allemagne, le Japon et le Royaume-Uni, un groupe de créanciers occidentaux, a donné son accord à un report du paiement d'intérêts sur la dette ukrainienne après une requête de Kiev, exhortant les autres détenteurs d'obligations ukrainiennes à en faire de même. "Dans ces circonstances exceptionnelles et en reconnaissant les résultats exemplaires de l'Ukraine en matière de service de sa dette à ce jour, les membres du groupe des créanciers de l'Ukraine soutiennent la sollicitation" ukrainienne, ont indiqué les pays membres de ce groupe créé pour l'occasion, dans un communiqué commun.

Ce groupe va suspendre le service de la dette ukrainienne à partir du 1er août et jusqu'à fin 2023, au moins, "avec la possibilité d'une année additionnelle", est-il indiqué. Interrogée, la Direction générale du Trésor français s'est refusée à communiquer les montants concernés. L'économie ukrainienne s'est effondrée depuis le début de la guerre et pourrait voir son PIB plonger de 45% cette année, selon les dernières estimations de la Banque mondiale de juin. Dans ce contexte de crise exceptionnelle, Kiev a demandé mercredi à ses créanciers de consentir à des accords permettant le report de paiements. L'objectif est de privilégier les "ressources en devises pour des dépenses prioritaires liées à la guerre", selon un communiqué du ministère des Finances ukrainien mercredi.

Outre les cinq pays membres du groupe de créanciers (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La prime Macron nouvelle version, le taux prévu pour le Livret A début 2023… Le flash éco du jour
Allocation adultes handicapés : l'Assemblée nationale vote en faveur de la déconjugalisation
Football : le Barça incapable de floquer le maillot de sa nouvelle recrue star à cause... d'une lettre
Nasa : la première date du décollage vers la Lune est connue
Ces passeports sont les plus puissants pour voyager en 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles