Marchés français ouverture 5 min
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0524
    -0,0031 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    20 598,55
    -3,97 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    28 339,47
    -818,38 (-2,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    669,89
    +427,22 (+176,04 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Guerre en Ukraine : ce matériel militaire que Thales admet avoir livré à la Russie après les sanctions occidentales

Le groupe d'armement français Thales aurait continué à vendre et à livrer des caméras infrarouges à la Russie après 2014, début des sanctions qui interdisaient normalement à toute entreprise de vendre des armes à ce pays, nous apprend Le Parisien dans un article paru ce samedi 30 avril. Ces ventes auraient été effectuées en application d'un contrat conclu avant l'embargo. Ce type d'appareil thermique, qui permet de voir la nuit comme en plein jour et de viser des objets ou des personnes à une distance de 10 kilomètres, aurait été retrouvé sur le sol ukrainien près de Kiev.

Un membre de l'armée ukrainienne, que Le Parisien a rencontré, estime que ce type d'appareil aurait été retrouvé à l'intérieur de plusieurs chars russes (dont un blindé BMD-4 ) abandonnés par l'armée du Kremlin à Vorzel, au nord de Kiev. Contacté par le quotidien, l'équipementier français, qui affirme "partager l'émotion" suscitée par la découverte de ses armes sur des lieux où ont péri des civils, a bien admis avoir livré ses caméras, mais en vertu de contrats signés avant juillet 2014, soit "avant l’application des sanctions européennes de 2014 à l’égard de la Russie".

Or selon les règles de droit, l'embargo russe interdit la conclusion de tout nouveau contrat de vente d'armement, mais n'annule pas les contrats conclus avant cette date, même si les livraisons ont lieu bien après. C'est en effet la date d'entrée en vigueur du contrat qui compte, et non la date de livraison - les dernières livraisons ayant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les pénuries de semi-conducteurs vont-elles durer jusqu'en 2024 ?
Kinders contaminés à la salmonelle : des excuses et une initiative de Ferrero
Forte affluence à l'aéroport d'Amsterdam Schiphol, KLM annule des dizaines de vols
L'ancien champion de tennis Boris Becker condamné à de la prison pour fraude
Lidl de Joigny : le directeur lève sa grève de la faim après un accord

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles