La bourse ferme dans 7 h 42 min
  • CAC 40

    6 319,78
    +21,14 (+0,34 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 677,10
    +29,54 (+0,81 %)
     
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,0696
    +0,0011 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 847,50
    +1,20 (+0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    27 765,09
    -247,74 (-0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    655,32
    -15,68 (-2,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,15
    +0,82 (+0,74 %)
     
  • DAX

    14 067,76
    +59,83 (+0,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 528,38
    +5,63 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    26 604,84
    -72,96 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 070,89
    -100,38 (-0,50 %)
     
  • GBP/USD

    1,2585
    +0,0006 (+0,05 %)
     

Guerre en Ukraine : le G7 "ne reconnaîtra jamais les frontières" obtenues par la force par la Russie

Les mots sont forts : le G7 ne "reconnaîtra jamais" les frontières que la Russie veut imposer par la force avec sa guerre en Ukraine, ont affirmé samedi 14 mai les ministres des Affaires étrangères du groupe des sept grandes puissances. "Nous ne reconnaîtrons jamais les frontières que la Russie a essayé de changer par son intervention militaire", indiquent les chefs de la diplomatie dans une déclaration diffusée à l'issue d'une réunion de trois jours à Wangels, au nord de l'Allemagne, dans laquelle ils appellent de nouveau le Bélarus à "cesser de faciliter l'intervention de la Russie et à respecter ses engagements internationaux".

"Nous maintiendrons notre engagement à soutenir la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine, y compris la Crimée (...)", précisent-ils. La cheffe de la Diplomatie allemande Annalena Baerbock, dont le pays assure la présidence du G7 cette année, a insisté sur le fait qu'il revenait à l'Ukraine "de décider elle-même", "car c'est son territoire". "Nous soutiendrons les mesures (...) que prendra l'Ukraine afin de garantir la liberté et la paix dans le pays", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse clôturant la réunion. Ces déclarations interviennent alors que des combats particulièrement violents sévissent dans la région du Donbass (est), en partie contrôlée depuis 2014 par des séparatistes prorusses, et sur laquelle Moscou se concentre depuis des semaines sans faire d'avancées significatives.

Les ministres ont réitéré leur demande à la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Approvisionnement en énergie : Thierry Breton favorable à une mutualisation d'achats en Europe
La suppression de la redevance télé, "un marché de dupes" pour les SDJ de l'audiovisuel public
Législatives : Le Smic doit être revalorisé à 1.500 euros nets, estime Mélenchon
Limiter le droit à l'avortement aura un coût économique, alertent des économistes aux États-Unis
Michel-Édouard Leclerc demande la création d'un ministère de la Consommation

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles