La bourse ferme dans 5 h 56 min
  • CAC 40

    7 080,66
    -1,76 (-0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 168,75
    +5,30 (+0,13 %)
     
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0893
    +0,0027 (+0,25 %)
     
  • Gold future

    1 940,50
    -4,80 (-0,25 %)
     
  • BTC-EUR

    21 129,46
    -68,41 (-0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,33
    +5,54 (+1,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,94
    +0,07 (+0,09 %)
     
  • DAX

    15 133,67
    +5,40 (+0,04 %)
     
  • FTSE 100

    7 776,85
    +5,15 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 072,18
    +229,85 (+1,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,2314
    -0,0003 (-0,02 %)
     

Le groupe IBM va supprimer 3.900 postes

Bloomberg/Getty Images

Le groupe informatique IBM va supprimer quelque 3.900 postes, soit un peu plus de 1% de ses effectifs, dans le cadre d'un plan de licenciements lié à sa réorientation stratégique, a indiqué mercredi à l'AFP une source proche du dossier. La société d'Armonk (Etat de New York) n'a mentionné expressément ces suppressions d'emplois ni dans son communiqué de résultats, publié mercredi, ni lors de la conférence téléphonique de présentation de ses comptes trimestriels. Les dirigeants ont seulement évoqué une charge exceptionnelle de 300 millions de dollars, qui correspond, selon la source, au coût du plan social. Ce coût "est entièrement lié à la scission de Kyndryl et à la cession de l'activité santé", a indiqué un porte-parole à l'AFP. "Ces mesures n'ont pas été prises sur la base des performances de 2022 ou des projections sur 2023", a-t-il précisé.

En 2021, IBM a scindé du reste du groupe ses activités de conseil et de maintenance de systèmes d'information, l'une des branches historiques de la société mais moins porteuses que l'informatique à distance (cloud), dans lequel il a investi massivement. La nouvelle entité née de cette scission a été baptisée Kyndryl et est entrée en Bourse en novembre 2021.

Quant à l'activité relative au recueil et à l'analyse de données dans le milieu médical, qui faisait partie de la division Watson Health, elle a été vendue, début 2022, à la société d'investissement Francisco Partners. Si les postes concernés par le plan social étaient bien restés dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tesla rassure, sa descente aux enfers est derrière nous ? Le conseil Bourse
Cybertruck : Tesla va lancer la production de son pick-up "cet été"
Go Sport :"tout a été effectué dans le cadre de la loi", se défend Michel Oyahon
Avions de ligne : quel est le rôle de la spirale blanche sur les réacteurs ?
La Bourse à la merci du risque de récession selon les banques, mais le cuivre et l’or rassurent