Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 122,27
    +8,48 (+0,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Un groupe de hackers revendique une cyberattaque contre Subway

Flickr

Nul n’est à l’abris d’une cyberattaque. Subway en a fait les frais le dimanche 21 janvier. LockBit, un groupe de cybercriminels, a revendiqué l’attaque contre la firme américaine, rapporte BFM TV, le 24 janvier 2024. Pour ce faire, il a inscrit le géant du sandwich sur sa liste des victimes sur le darknet. En outre, dans un billet de blog, LockBit affirme avoir réussi à profiter d’une faille de sécurité pour entrer dans la base de données de Subway. Le but de la manœuvre ? récupérer des informations financières sensibles.

Le groupe de cybercriminels se félicite d’avoir pu exfiltrer «leur système interne SUBS qui comprend des centaines de giga-octets de données et tous les aspects financiers de la franchise». Ces données concernent aussi bien «les salaires des employés, les paiements de redevances de franchise, les paiements de commissions de franchise principale» que les chiffres d'affaires des restaurants. À l’instar des autres affaires de vol de données, Subway se retrouve avec un ultimatum posé par LockBit. La chaîne de restauration rapide va devoir payer une rançon pour sécuriser ses données, sans quoi elles seront vendues.

Pour ce qui est du montant de ladite rançon, Subway ou les cybercriminels n’ont pas communiqué dessus. Toutefois, d’après le média The Register, elle pourrait se chiffrer à plusieurs dizaines de millions de dollars. La firme américaine a jusqu’au 2 février pour payer, autrement LockBit mettra ses menaces à exécution. Le groupe de criminels accuse également (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

IVG : conditions, délais et coût de l’avortement
«Anatomie d'une chute», «The Artist», «La Môme»… ces autres succès français primés aux Oscars
L'Arabie saoudite est sur le point d'ouvrir son premier point de vente d'alcool depuis des décennies
Santé : atteinte d’une maladie rare, elle donne naissance à son fils grâce à l’utérus de sa mère
Air France : un Airbus touche le sol avec sa queue arrière au moment de l'atterrissage