La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0565
    -0,0022 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +2,80 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    27 668,76
    -1 021,24 (-3,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,72
    -21,65 (-3,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    112,70
    +0,49 (+0,44 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2492
    +0,0018 (+0,14 %)
     

Le groupe Bolloré profite de la flambée des prix du pétrole et de la logistique portuaire

·1 min de lecture

Le conglomérat Bolloré* a vu au premier trimestre son chiffre d'affaires bondir de 33% à 5,7 milliards d'euros, grâce notamment à l'augmentation des tarifs de la manutention portuaire et à l'explosion des prix du pétrole liée à la guerre en Ukraine, selon un communiqué publié lundi 25 avril. À taux de change et périmètre constants, l'activité transport et logistique, en croissance de 47% à 2,4 milliards d'euros, est portée par "la hausse des taux de fret et des volumes dans l’aérien en commission de transport, la bonne performance des concessions portuaires et la poursuite de la reprise des activités logistiques en Afrique", explique le groupe.

La branche africaine, dont la cession pour 5,7 milliards d'euros à l'armateur italo-suisse MSC doit être réalisée d'ici un an, voit ses ventes progresser de 16% à 627 millions d'euros. L'activité logistique pétrolière profite pour sa part de "la hausse des prix des produits pétroliers, dans un contexte international marqué par la guerre en Ukraine". Son chiffre d'affaires augmente de 52% à 848 millions d'euros.

Le groupe, dont plusieurs activités et notamment Bolloré Energy "se fournissent notablement auprès d'entreprises russes et ukrainiennes", indique rester "très vigilant sur les impacts potentiels de ce conflit sur ses activités".

La branche de communication, représentée par le groupe Vivendi, est en croissance de 8% à 2,4 milliards d'euros grâce à Canal+ et au groupe de publicité Havas, et malgré un léger fléchissement des ventes d'Editis. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le départ de Mauricio Pochettino coûterait des millions au PSG
La victoire d’Emmanuel Macron phagocytée par la Chine sur les marchés financiers
Comment intégrer de nouveaux employés de la manière la plus efficace et la moins chère possible ?
Comment optimiser la gestion de son parc informatique ?
Inflation : la hausse des taux n’a pas fini de faire des ravages

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles