La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 603,62
    -239,76 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Groupe Barrière : Alexandre Barrière devrait succéder à son père

Pixabay

Le groupe de casinos et d'hôtellerie de luxe Barrière s'apprête à changer de gouvernance, un conseil d'administration devant entériner prochainement la succession de Dominique Desseigne à la présidence par son fils Alexandre Barrière, selon une source proche du dossier. Confirmant des articles de presse, cette source a indiqué que l'actuel directeur de la stratégie et du développement du groupe, âgé de 35 ans, fils de Dominique Desseigne, 78 ans, et de Diane Barrière, décédée en 2001, six ans après un accident d'avion, devrait ainsi reprendre la présidence de l'entreprise familiale.

Un conseil d'administration programmé le 20 janvier, selon Le Figaro, non confirmé officiellement par le groupe, pourrait acter ce changement de gouvernance révélé le mois dernier par L'Informé. Sollicité, le groupe Barrière n'a pas souhaité s'exprimer sur ces informations de presse jeudi. Une direction générale devrait également être nommée dans les mois à venir, avec l'arrivée à sa tête de Grégory Rabuel, ex-PDG d'Altice France et de SFR, a également indiqué la source proche du dossier.

Autre changement, capitalistique cette fois : le groupe Barrière, qui compte 32 casinos et un club de jeux, mais également 19 hôtels (en majorité des 5 étoiles comme le Normandy à Deauville ou l'Hermitage à La Baule ainsi qu'un palace à Courchevel) et plus de 140 restaurants (dont le Fouquet's sur les Champs-Elysées) et bars, devrait revenir à 100% aux mains de la famille. La société Fimalac, holding de Marc Ladreit (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Chine livre son tout premier avion C919
Samsung Electronics prévoit une importante baisse de son bénéfice au 4e trimestre
Corsica Linea inaugure son premier navire propulsé au gaz naturel liquéfié
Crédit Mutuel et la Maif vont allouer une part de leurs profits à des projets sociétaux
CAC 40 : la Bourse reprend son souffle, l'absence de baisse des taux et la Chine sources d'inquiétude